Brest : le vent de la modernité ne soufflera pas sur le concours de bagadou

Par @Culturebox
Mis à jour le 16/02/2016 à 15H45, publié le 16/02/2016 à 14H31
Le Bagad Elven

Le Bagad Elven

© France 3

Le concours de bagadou de Brest est un moment fort de la vie culturelle bretonne. Chaque bagad défend dans une compétition acharnée le respect de la tradition musicale. Cette année, pour la 1ère fois, de nouveaux instruments étaient autorisés à rejoindre les formations classiques de bombardes, binious et percussions. Mais le Bagad Elven qui avait relevé le défi termine 15e sur 15.

Reportage : M. Le Morvan, M. Trégouet et P. Nau

La leçon est claire : on ne change pas comme ça la tradition !


Pour son 70e anniversaire, Sonerion, l’assemblée des sonneurs de Bretagne avait décidé d’ouvrir le traditionnel concours de bagadou à d’autres instruments. Aux habituels et incontournables binious, bombardes, tambours et caisses claires, pouvaient venir s’ajouter pour la 1ère fois d’autres instruments comme des cordes ou des cuivres. Dans la perspective sans doute de découvrir d’autres sonorités.

Une touche d’innovation qu’il fallait soigneusement régler comme l’explique Roland Becker du Bagad Elven :

Jouer un violon avec dix cornemuses, il faut savoir trouver le moment où placer l’orchestration pour équilibrer les parties".

Cette introduction d’un soupçon d’autres sons est aussi soigneusement codifiée : les nouveaux instruments sont autorisés sur un tiers des suites, essentiellement pour des intermèdes.

Des cordes pour la 1ère fois dans un bagad

Des cordes pour la 1ère fois dans un bagad

© France 3
Jeune violoniste, Inès Ben Azzouz a apprécié l’accueil dont elle a fait l’objet au sein de la formation :

Ca se passe très bien, on a tout de suite été intégré", dit-elle.

Mais visiblement, ce vent de modernité n’a semble-t-il pas convaincu le jury. Le Bagad Elven qui avait osé relever le défi termine 15e sur quinze. Autrement dit, il ne partira pas favori de la deuxième manche qui se déroulera comme chaque année en août, durant le festival interceltique de Lorient.

Rendez-vous en août au festival interceltique

Rendez-vous en août au festival interceltique

© France 3