Anouk Aimée et Claude Lelouch aux obsèques de Pierre Barouh

Par @Culturebox
Mis à jour le 05/01/2017 à 22H44, publié le 04/01/2017 à 17H23
Claude Lelouch et Anouk Aimée aux obsèques de Pierre Barouh. Cimetière Montmartre, le 4 janvier 2017.

Claude Lelouch et Anouk Aimée aux obsèques de Pierre Barouh. Cimetière Montmartre, le 4 janvier 2017.

© Patrick Kovarik / AFP

Les obsèques du parolier et compositeur Pierre Barouh, décédé la semaine dernière à 82 ans, se sont déroulées mercredi au cimetière de Montmartre. La famille du film "Un homme et une femme" de Claude Lelouch, ce film mythique sorti en 1966 et dont Pierre Barouh avait interprété les chansons, était présente à cette cérémonie d'adieu.

Claude Lelouch : "Je t'aime à la folie"

"On s'est aperçu qu'on était tombé amoureux d'une même femme... la vie. (...) C'est un des hommes que j'ai aimé le plus au monde. Je ne sais quoi te dire. Je t'aime à la folie", a dit au micro Claude Lelouch, grand ami de celui qui fut l'auteur des paroles des chansons de son film palmé à Cannes en 1966.

L'actrice Anouk Aimée, qui tenait le premier rôle féminin d'"Un homme et une femme", aux côtés de Jean-Louis Trintignant, et fut l'épouse à la ville de Pierre Barouh, était également présente.

Tout comme Francis Lai, qui composa l'inoubliable musique du film.


Besnehard et Barbelivien présents

L'ancien agent de stars Dominique Besnehard et l'auteur compositeur Didier Barbelivien comptaient également parmi les personnalités venues rendre un dernier hommage au parolier de la chanson "La Bicyclette", interprétée par Yves Montand.

Malgré la pluie fine, quelque 200 personnes étaient présentes au cimetière de Montmartre, où Pierre Barouh a été enterré dans un cercueil orné de dessins peints. Non loin était posée une grande gerbe de fleurs offerte par Charles Aznavour et l'ancien producteur Gérard Davoust.


Passeur de la bossa-nova en France

Né à Paris le 19 février 1934, Pierre Barouh, voyageur devant l'éternel et qui avait inscrit "promeneur" pour profession sur son premier passeport, fut de ceux qui introduisirent la bossa nova en France. Après le succès d'"Un homme et une femme", il avait oeuvré avec le label Saravah à la découverte de nombreux talents comme Jacques Higelin, Brigitte Fontaine ou encore le Bénino-Togolais Alfred Panou, précurseur du slam dans le paysage hexagonal.