Al Kamandjati, la musique comme exutoire à la violence de la guerre

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 26/01/2012 à 18H23
Ensemble National de Musiques Arabes de Palestine

Ensemble National de Musiques Arabes de Palestine

© DR / Culturebox

L'Ensemble National des Musiques Arabes de Palestine créé par Ramzi Aburedwan est pour la première fois en tournée en France. Cet ensemble composé d'une trentaine de musiciens a vu le jour en 2010 et vise à redonner vie à l'héritage musical arabe et ses rythmes ensorcelants, oubliés depuis 1948 et l'occupation de la Palestine.

 

 

En 2002 Ramzi Aburedwan, altiste renommé du conservatoire d'Angers qui est né et a grandi dans le camp de réfugiés d'Al Amari près de Ramallah, crée l'association "Al Kamandjâti", qui signifie "Le Violoniste". Par cette action, il souhaite rendre la musique accessible aux enfants des camps de réfugiés et des villages de la Palestine et du Liban.

 

Pour fêter les 10 ans de l'association Al Kamandjâti ainsi que la 10e édition de "Musiciens pour la Palestine", l'association organise un festival exceptionnel, du 27 janvier au 3 mars 2012, à Angers.

 

Présentation du beau projet de Ramzi Aburedwan, fondateur de Al Kamandjâti

 

 

Bande annonce de "It's not a gun", réalisé par Pierre-Nicolas Durand et Héléna Cotinier. Ce documentaire raconte la création d'une école de musique gratuite pour les enfants  des  camps de réfugiés de Palestine, grâce à l'association Al Kamandjâti :