Accusé de plagiat pour son tube "Didi", Khaled obtient gain de cause en appel

Par @Culturebox
Publié le 19/05/2016 à 14H33
Le chanteur Cheb Khaled en Algérie en août 2015

Le chanteur Cheb Khaled en Algérie en août 2015

© Billal Bensalem / NurPhoto / AFP

La cour d'appel de Paris a donné gain de cause au "roi du raï" Cheb Khaled, accusé de contrefaçon pour la composition de son tube international "Didi", par un auteur algérien, Cheb Rabah, selon une décision consultée jeudi par l'AFP.

Cheb Khaled avait été condamné en première instance, mais la cour d'appel a, dans un arrêt rendu le 13 mai, infirmé cette décision, estimant que Cheb Rabah ne prouvait pas que son oeuvre, qui pour lui a été copiée, était antérieure à "Didi". "Rendre à César ce qui appartient à César", s'est félicité Cheb Khaled dans un communiqué.

Décision des premiers juges infirmée

A l'issue du premier procès, le tribunal de grande instance de Paris avait notamment, le 3 avril 2015, condamné Cheb Khaled à restituer à Cheb Rabah les droits d'auteurs perçus pour la composition musicale de l'oeuvre "Didi", commercialisée à partir de 1991, au titre de son exploitation dans le monde, mais pour une période postérieure à juin 2003 en raison d'une prescription partielle. Il avait également été condamné à verser au plaignant 100.000 euros de dommages et intérêts en réparation de son préjudice moral, et la même somme en réparation des atteintes à son droit moral d'auteur. L'un et l'autre avaient fait appel.

En matière de contrefaçon, celui qui poursuit doit prouver que l'oeuvre selon lui contrefaite a été créée avant l'oeuvre présentée comme contrefaisante. La cour d'appel a jugé que Cheb Rabah "ne justifie pas de l'antériorité" de son oeuvre sur "Didi". Ainsi, la cour a infirmé la décision des premiers juges, "sans qu'il soit besoin d'apprécier l'originalité de l'oeuvre revendiquée ni les ressemblances alléguées avec l'oeuvre incriminée". Cheb Khaled, qui demandait la condamnation pour procédure abusive de Cheb Rabah, a été débouté sur ce point.
La chanson "Didi" a connu un grand succès dans les pays arabophones et sur plusieurs continents, notamment en Europe où il est entré dans le haut des hit parades en France, en Belgique, en Espagne, et en Asie. La chanson a également été utilisée dans un film de Bollywood et a été jouée lors de la cérémonie d'ouverture de la coupe du monde de football en Afrique du Sud en 2010. Considéré comme "le roi du raï", Khaled Hadj Brahim Khaled, dit Cheb Khaled, a été le lauréat de nombreux prix prestigieux et a vendu plusieurs dizaines de millions d'albums à travers le monde.