Musique: les labels indépendants lancent le "Prix des Indés"

Par @Culturebox
Mis à jour le 18/10/2016 à 10H15, publié le 27/06/2016 à 20H13
Didier Varrod présidera le premier "Prix des Indés" qui sera remis en octobre 2016 à La Cigale.

Didier Varrod présidera le premier "Prix des Indés" qui sera remis en octobre 2016 à La Cigale.

© Simon Isabelle / SIPA

Les labels indépendants de musique lancent à la rentrée le "Prix des Indés", en partenariat avec France Inter, ainsi qu'un marché des labels indépendants à la Halle des Blancs Manteaux à Paris, ont-ils annoncé lundi.

Le rôle clé des indés

La SPPF (Société civile des producteurs de phonogrammes en France), qui fédère les producteurs indépendants de musique enregistrée, fête cette année le trentième anniversaire de sa naissance.

L'occasion "de rappeler l'importance primordiale jouée par les labels indépendants en France et partout ailleurs: découverte de nouveaux talents, émergence de nouvelles tendances musicales, innovation dans la diffusion, créativité permanente dans une large diversité d'esthétiques...".

Le Prix des Indés remis à La Cigale en octobre

Le "Prix des Indés", qui invite les artistes à s'inscrire dès maintenant, sera remis par un jury présidé par le journaliste et animateur Didier Varrod, le 11 octobre à la Cigale, avec plusieurs récompenses (Prix de l'album révélation, Prix du meilleur album, Prix de l'album audacieux et Prix du vidéoclip).
 
Le conseil d'administration de la SPPF attribuera le Prix Export, le Prix du meilleur titre "streamé", le Prix du meilleur petit label et un Coup de chapeau à une personnalité. Les artistes lauréats joueront le soir même sur la scène de la Cigale.

Un Marché des labels indépendants aux Blancs Manteaux

Parallèlement, un Marché des labels indépendants, placé sous le parrainage de la Mairie de Paris et ouvert aux labels indépendants européens, aura lieu à la Halle des Blancs Manteaux le 1er octobre.
 
Il permettra aux professionnels de présenter au public leur production, sous forme de CD et de vinyles, avec la présence d'artistes venant dédicacer leurs albums, sur le modèle de l'"Independant label market" qui existe en Angleterre et dans plusieurs pays européens.