Sélectionner votre région

  • area1
  • area2
  • area3
  • area4
  • area5
  • area6
  • area7
  • area8
  • area9
  • area10
  • area11
  • area12
  • area13
  • area14
  • area15
  • area16
  • area17
  • area18
  • area19
  • area20
  • area21
  • area22
  • area23
area1area2area3area4area5area6area7area8area9area10area11area12area13area14area15area16area17area18area19area20area21area22

"Choeurs", le nouvel album de Bertrand Cantat

Publié le 12/12/2011 à 10H50, mis à jour le 10/12/2012 à 15H16
Bertrand Cantat

Bertrand Cantat

© pmagnien@msn.com/MAXPPP
L'ancien chanteur de Noir Désir publie un album de 17 chansons témoignant de son travail aux choeurs dans "La Trilogie des Femmes" de Sophocle mis en scène par Wajdi Mouawad. On y retrouve la voix de Bertrand Cantat au pic de son intensité, dans un environnement musical allant du rock sauvage aux mélopées orientales.

"Choeur" rassemble les choeurs des pièces "Les Trachiniennes", "Antigone" et "Electre" de Sophocle, qui racontent les tragédies de femmes de l'antiquité. Un ensemble qu'a interprété Bertrand Cantat à plusieurs reprises cette année non sans mal (désistements en série) en raison de la polémique qui entoure l'ancien Noir Désir. Nombreux sont ceux qui ne supportent pas de voir réapparaitre le chanteur qui a purgé plusieurs années de prison pour le meurtre de sa compagne Marie Trintignant.

Cantat impose son chant tragique
Wajdi Mouawad, qui a mis en scène Bertrand Cantat dans "La Trilogie des Femmes", a défendu son choix tout du long.  Quand il arrive "c'est une bombe qui éclate (...) le lieu de la déraison, le lieu dionysiaque", expliquait-il en septembre. Un choeur qui porte "le romantisme sombre et lyrique".

L'album "Choeurs", sorti cette semaine en toute discrétion, lui donne raison. Le chant de Cantat, profondément tragique, s'impose tout du long au premier plan. Son interprétation des textes de Sophocle est pour le moins impliquée. Qu'il déclame, chante, parle, hurle, hulule ou murmure, sa présence affole le compteur.

Un album sombre aux styles variés
Le  titre d'ouverture, "Dithyrambe au soleil", avec son démarrage a capella qui explose à mi-parcours en déflagration rock, flanque carrément les frissons. "Bury Me Now" qui le voit hurler à la mort, proche d'une catharsis, est d'une intensité à faire dresser les cheveux sur la tête. "Les Mouillages" rappelle l'époque Noir Désir quand "Heureux sont ceux qui du malheur" et ses accents andalous ou les mélopées orientales de "Révélation de l'Oracle" présentent encore une autre facette de la voix de cet écorché vif.

Le disque, dont les textes sont adaptés de Sophocle, exceptés "Dithyrambe au Soleil" (Cantat - Mouawad) et "Bury Me Now" (Cantat),  sur des musiques signées Bertrand Cantat, Bernard Falaise, Pascal Humbert et Alexander MacSween, n'est pas toujours facile. Mais, après une série d'apparitions sur les albums des autres - Brigitte Fontaine et Shaka Ponk cette année, Amadou & Mariam en 2012 - Cantat signe avec cet album vénéneux un retour d'une intensité à couper le souffle. Une interprétation remarquable, puissante et habitée, qui sent le vécu.

L'album "Choeurs" est disponible intégralement à l'écoute sur Deezer.

Cantat dans "La Trilogie des Femmes"




Tous les lives