MTV Africa Music Awards : le sacre de Wizkid, star de l'afro-pop

Par @Culturebox
Mis à jour le 23/10/2016 à 12H23, publié le 23/10/2016 à 12H13
Wizkid aux MTV Africa Music Awards à Johannesburg le 22 octobre 2016.

Wizkid aux MTV Africa Music Awards à Johannesburg le 22 octobre 2016.

© Daylin Paul / MTV Africa Music Awards / AFP-Services

Le chanteur nigérian Wizkid a été couronné "artiste de l'année" et "meilleur musicien" aux MTV Africa Music Awards décernés le 22 octobre à Johannesburg. Cette cérémonie a également vu la championne olympique Caster Semenya repartir avec le trophée de "personnalité de l'année".

Johannesburg, le 22 octobre, édition 2016 des MTV Africa Music Awards, qui récompensent les artistes du continent africain. Mais tous les talents sont honorés, y compris les athètes : ainsi par exemple Caster Semenya, médaille d'or du 800 m aux JO de Rio, qui a été très applaudie en recevant son trophée de "personnalité de l'année". "Je voudrais remercier Dieu pour ce précieux don. Cette année a été magnifique pour moi", a déclaré l'athlète, par ailleurs profondément meurtrie par les interrogations sur son genre sexuel depuis ses succès sportifs. 

Wizkid, Hugh Masekela, Yemi Alade et les Sauti Sol 

Les gagnants sont désignés par le public. Wizkid a raflé la mise : nommé "artiste de l'année" et "meilleur musicien", il a également remporté un prix pour ses collaborations avec d'autres artistes. Les gagnants sont désignés par le public.

Le trompettiste de jazz sud-africain Hugh Masekela est reparti avec le prix de "légende de l'année".

Pour la deuxième année consécutive, la Nigériane Yemi Alade a été désignée "meilleure artiste" et enfin les Kényans de Sauti Sol ont quant à eux raflé le prix du "meilleur groupe de l'année".

La bonne santé de l'industrie musicale africaine 

Le continent africain vit une véritable lune de miel avec sa musique. Traduction immédiate : les revenus des succès des artistes africains, notamment dans les concerts, ont enregistré une forte croissance dans plusieurs pays africains, confirme une récente enquête du cabinet d'audit  PricewaterhouseCoopers (PwC). Au seul Nigeria, l'industrie musicale a généré en 2015 un chiffre d'affaires de 47 millions de dollars, en hausse de 6,4% sur l'année précédente.