Top départ du Hellfest, vendredi, avec 160 concerts pour les 10 ans

Par @Culturebox
Mis à jour le 19/06/2015 à 12H47, publié le 19/06/2015 à 12H44
Billy Idol en concert en janvier 2015 aux Etats-Unis

Billy Idol en concert en janvier 2015 aux Etats-Unis

© ROB CARR / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Des dizaines de milliers d'amateurs de musique métal et hard rock sont attendus de vendredi à dimanche à Clisson (Loire-Atlantique), au sud-est de Nantes, pour célébrer les dix ans du Hellfest, avec Scorpions, ZZ Top ou Slipknot

C'est en fin de matinée vendredi que débutent les premiers des 160 concerts de ce festival de musiques extrêmes, le deuxième plus important de France en terme d'affluence derrière celui des Vieilles Charrues et le deuxième du genre en Europe.

Pour ce dixième anniversaire, le créateur et programmateur du festival, Ben Barbaud, a invité à revenir un florilège d'artistes représentatif des plus  grands groupes des années 1970 à aujourd'hui, déjà passés sur les six scènes du "Hellfest", pour un concentré "Best of" des précédentes éditions. Les festivaliers pourront voir sur scène les revenants de Judas Priest, Alice Cooper et Motörhead vendredi et les barbus texans de ZZ Top et les Allemands de Scorpions pour un concert nocturne samedi.

Le grand retour de Billy Idol


Dimanche, c'est Korn, groupe pilier des années 1990, qui revient pour la clôture. Les Américains de Slipknot et de Faith No More se produiront pour la première fois au Hellfest, respectivement vendredi et samedi soir. Autre point d'orgue, le grand retour, après 22 ans d'absence sur une scène  française, de la superstar du rock à la chevelure peroxydée Billy Idol, 59 ans, avec un concert vendredi. Pour célébrer les dix ans du festival, un spectacle pyrotechnique sera réalisé samedi soir par le Vendéen Jacques Couturier, un des meilleurs artificiers du monde.

Les places de l'édition 2015 se sont écoulées en 20 jours, un record pour le Hellfest, qui a accueilli en 2014 près de 150.000 spectateurs payants,  contre 102.000 en 2013.