Mort d'un fan : le chanteur de Lamb of God comparaît à Prague

Par @Culturebox
Mis à jour le 04/02/2013 à 18H06, publié le 04/02/2013 à 17H47
Randy Blythe de Lamb of God (au centre) à son arrivée au tribunal municipal de Prague, le 4 février 2013.

Randy Blythe de Lamb of God (au centre) à son arrivée au tribunal municipal de Prague, le 4 février 2013.

© Roman Vondrous/AP/SIPA

Randy Blythe, chanteur du groupe de métal américain Lamb of God, a comparu lundi devant le tribunal municipal de Prague. Il répondait de l'accusation de coups et blessures ayant entraîné la mort d'un jeune fan tchèque lors d'un concert dans un clubde de la ville, en 2010.

Avant d'entrer dans la salle d'audience, Randy Blythe a posté une photo de lui en costume et cravate, avec un message adress&é à ses fans sur Instagram : "Alors voilà ça commence. Je suis calme & préparé. A tous, merci pour vos pensées et prières. Passez une bonne journée y'all" !.

Randy Blythe se défend
Dans le prétoire, acccompagné de deux avocats tchèques et d'un avocat américain, le chanteur âgé de 41 ans a déclaré qu'il ne voulait "pas éluder sa responsabilité" mais qu'il ne voulait pas non plus être "puni pour quelque chose qu'il n'avait pas fait", rapporte l'agence tchèque CTK. Selon le site The Gauntlet, il aurait ajouté :  "La mort de ce fan me brise le coeur. Je n'ai jamais vu Daniel et je n'ai jamais été en contact avec lui."

L'incident s'était produit en 2010 lors d'un concert de Lamb of God dans le club pragois Abaton, durant lequel un fan du groupe était monté sur la scène et s'était battu avec Randy Blythe.

"Je ne comprenais pas. J'avais l'impression qu'il était fou ou totalement  ivre", a raconté le leader de Lamb of God, cité par CTK. Le fan âgé de 19 ans qui, selon la police, n'était ni sous l'emprise d'alcool ni de drogue était décédé deux semaines plus tard, d'une hémorragie cérébrale.

Pas de zone de sécurité réglementaire
Selon CTK, Randy Blythe a admis qu'il avait repoussé le fan. Il a ajouté qu'il l'avait vu ensuite parmi le public, les autres spectateurs lui faisant signe qu'il allait bien.

Mais selon l'accusation, Blythe aurait poussé le fan violemment au point qu'il serait tombé de scène sur une barrière en métal, sa tête heurtant le sol à l'arrivée, entraînant une hémorragie cérébrale.

Le chanteur, qui n'a appris la mort du fan qu'au moment de son interpellation en juin dernier, a déploré l'absence d'une zone de sécurité entre la scène et le public lors de ce concert.

Le chanteur risque jusqu'à 10 ans de prison
Randy Blythe avait été interpellé par la police tchèque à l'aéroport de  Prague le 28 juin 2012, puis placé en détention provisoire. Il a été libéré un mois plus tard après le versement d'une caution de 237.000 euros.

Le parquet a qualifié l'acte de "coups et blessures ayant entraîné la mort", mais la défense ne voit pas les choses de la même manière. Les parents du fan décédé réclament 530.000 dollars pour la perte de leur fils.

Le procès doit durer toute la semaine, jusqu'au vendredi 8 février. Selon les médias,  le chanteur risque de cinq à dix ans de prison.