Après huit ans d'absence en studio, Metallica sort un nouvel album en novembre

Par @Culturebox
Mis à jour le 19/08/2016 à 18H50, publié le 19/08/2016 à 09H31
Metallica, le 19 septembre 2015, pendant le festival Rock in Rio (Brésil).

Metallica, le 19 septembre 2015, pendant le festival Rock in Rio (Brésil).

© TASSO MARCELO/AFP

L'attente aura été longue. Huit ans après leur dernier album, "Death Magnetic !", le groupe de heavy-metal a annoncé jeudi soir la sortie de son prochain disque, "Hardwired... To self-destruct". L'occasion de délivrer un premier clip du morceau-titre, "Hardwired" à découvrir ci-dessous. Prévu pour le 18 novembre, le 11e album studio de Metallica comportera deux CD.

"Il existe réellement !", s'amusait jeudi sur son site officiel Metallica, en référence à la longue attente infligée à leurs fans pour la sortie de leur nouvel album. Après "Death Magnetic !", sorti en 2008, "Hardwired... To self-destruct" est prévu pour le 18 novembre 2016. 
Dans un communiqué, le quatuor reconnaît : "Nous savons que ça a mis du temps mais nous sommes fiers de [vous le] présenter." Le 11e album studio du groupe de heavy-metal comportera deux disques, "soit près de 80 minutes de musique" et de riffs lourds. Le titre éponyme "Hardwired" figurera parmi les douze titres de l'album. Le chanteur James Hetfield et le batteur Lars Ulrich, les fondateurs du groupe, ont produit ce nouvel album avec Greg Fidelman. Ce dernier avait déjà travaillé avec le groupe ainsi qu'avec d'autres formations comme Red Hot Chili Peppers ou Slayer.

Un documentaire sur les débuts du groupe

Et ce n'est pas tout. Metallica a aussi gâté ses fans jeudi avec la diffusion sur Spotify, site de musique en streaming, d'un documentaire en quatre parties sur les débuts du groupe, intitulé "Landmark - Metallica: The Early Years". Le groupe s'est formé en 1981 à Los Angles, lorsque James Hetfield a répondu à une petite annonce de Lars Ulrich. Dès leur premier album "Kill 'Em All", ils ont atteint une stature internationale et leur troisième opus "Master of Puppets", sorti en 1986, s'est  hissé dans le top 30 des meilleurs ventes. En 35 ans de carrière, ils ont vendu des dizaines de millions d'albums dans le monde et ont reçu notamment huit Grammy Awards, les plus hautes récompenses de l'industrie musicale américaine.

Le groupe était également au centre d'un autre documentaire de 2004, "Some Kind of Monster". Il revenait sur la quasi implosion du goupe pendant l'enregistrement de l'album "St. Anger", à la suite du départ d'un de ses membres, Jason Newsted, et de l'entrée subite de Hetfield en cure de désintoxication pour alcooliques. Le film relate leur appel à un coach pour les aider à mieux communiquer et se comprendre, comme une famille en crise.