Marwane, Tendry, Les Guetteurs : les nouveaux visages de la musique chrétienne

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/07/2017 à 11H10, publié le 06/07/2017 à 10H37
Les Guetteurs

Les Guetteurs

© France 3 / Culturebox

Depuis cinq ans, la musique chrétienne brise les clichés qui lui sont attachés. Elle s'est d'ailleurs dotée d'une cérémonie, les Angels Music Award, qui récompense les artistes incarnant cette nouvelle vague. Tous les styles sont représentés, du hip hop au reggae, en passant par le rock. Le but affiché est d'ouvrir le panel de personnes touchés en ne s'adressant pas seulement aux croyants.

A l'instar des grandes compétitions internationales pour récompenser les artistes musicaux de tous bords, la cérémonie des Angels Music Awards décerne des prix aux meilleures chansons chrétiennes de l'année. Pour cette édition, les louanges à Dieu ont envahi l'Olympia ce jeudi 4 juillet, pour une soirée exceptionnelle. Créée depuis 2015, cette cérémonie qui n'a lieu que tous les deux ans, compte montrer que la musique chrétienne ne se limite pas aux chants d'enfants de chœur et au gospel. Ainsi, on retrouve différents morceaux allant de la pop au reggae, en passant par le rap et le R'n'B. Cette année, la cérémonie de remises de prix a pu compter sur le retour sur scène de Natasha St-Pier. Petit tour d'horizon des groupes nommés. 

Reportage E. Cornet / O. Palomino / O. Dumont / C. Tijou / E. Jarlot


Une musique sclérosée

Le renouveau de la musique chrétienne est encore tout récent en France. Pour Jean-Baptiste Fourtané qui a co-fondé la cérémonie, il y avait un vrai manque de qualité qui empêchait l'expansion de cette musique. Il fallait aussi répondre à la confusion entre la musique liturgique jouée lors des prières, et la musique chrétienne. Cette dernière a d'ailleurs beaucoup évolué depuis 1980 avec Daniel Facerias et Noël Colombier. Jusqu'à l'arrivée de groupe lyonnais Glorious qui a chanté la foi sur des mélodies pop et électro, rompant alors avec les clichés que la musique chrétienne transporte avec elle.

Le renouveau musical

Depuis cinq ans, ce genre musical  connait un regain d'attention assez inattendu. Le succès des "Prêtres" a remis cette musique au centre des débats, avec plus de 3 000 000 d'albums vendus. Depuis, de jeunes artistes profitent de ce mouvement pour chanter leur foi. Récompensée par le titre de "Meilleure chanson de l'année" avec son morceau "Garder ma foi", Andrée Grise incarne parfaitement cette nouvelle vague. Sa voix douce raconte un morceau de sa vie sur des airs légers de guitare. 
 

Beaucoup influencée par le hip hop et Alicia Keys, la chanteuse franco-camerounaise s'inspire aussi de la musique africaine qu'elle peut puiser dans ses origines. Pour les textes, elle avoue avoir été influencée par Sade et Maxwell mais aussi par Jean-Jacques Goldman.

Un moyen de se retrouver

Cette nouvelle vague se caractérise aussi par sa volonté de pouvoir se retrouver dans sa musique. Pour ces artistes, il fallait sortir de la ringardise du genre. Tendry, jeune chanteur de 21 ans, s'est lui spécialisé dans le rap et le R'n'B. Après avoir côtoyé les sections musicales des jeunes de son église, il forme avec ses amis un groupe de rap : les i-Teens. S'en suit quelques albums et plusieurs singles reconnus. 

Tendry rappe et chante sa foi sur sur R'n'B.

Tendry rappe et chante sa foi sur sur R'n'B.

© France 3 / Culturebox

 

Ce que je fais comme musique, c'est ce que je ne retrouve pas dans l'industrie musicale aujourd'hui. Faire de la bonne musique mais avec un message qui booste les gens.

Tendry


Si certains artistes mettent plus en avant le message religieux, d'autres font le pari de privilégier leurs productions musicales et inclure un message plus universel. C'est le cas de Matt Marwane, pasteur mais aussi auteur-compositeur-interprète qui préfère véhiculer son humanité plutôt que sa foi. 
 

Certains diront : "je produis de la musique chrétienne." D'autres affirmeront : "je produis de la musique et je suis chrétien." Tout se joue dans les textes.

Jean-Baptiste Fourtané


Portée par sa visée universelle, la musique chrétienne touche plusieurs univers musicaux. Ainsi, il y avait plus de 70 artistes pré-sélectionnés pour les Angles Music Awards. Parmi eux, on retrouvait le groupe de reggae Guetteurs. Pour Fratoun, la musique chrétienne ne s'arrête pas aux appartenances ou non-appartenances religieuses de chacun. Tout le monde peut en écouter. "De mon côté, je ne suis pas rasta mais j'écoute le reggae de Bob Marley". 
 

Guetteurs ont la particularité de jouer du reggae chrétien. 

Guetteurs ont la particularité de jouer du reggae chrétien. 

© France 3 / Culturebox


Le marché musical s'est structuré, des maisons de disques apparaissent et portent cette musique. Petit à petit, la musique chrétienne perd son image désuète et séduit de plus en plus d'adeptes. Croyants ou non pourraient rapidement se laisser séduire et en remplir leur mp3.