Maître Gims entre rap et marketing: "Rien à faire de ce que les gens racontent"

Par @Culturebox Rédacteur en chef adjoint de Culturebox
Mis à jour le 24/12/2015 à 10H53, publié le 24/12/2015 à 10H46
Maître Gims

Maître Gims

© France 3 / Culturebox

Après l'aventure collective de Sexion d'Assaut, Maître Gims mène une formidable carrière en solo. Loin du rap des origines, il remplit les salles de concert avec une musique festive qui parle à toutes les générations. Showman surdoué, Maître Gims sait aussi vendre son image au travers des produits dérivés. Eric Cornet et son équipe l'ont rencontré en tournée.

Maître Gims, on l'a d'abord connu dans un collectif qui a changé l'image du rap : Sexion d'Assaut. Une machine à tubes qui a fait danser la France de 7 à 77 ans !  "Désolé", "Avant qu'elle parte" et "Ma direction" ont amené les parents, voire les grands parents des plus jeunes dans les salles de concerts bondées et indiqué à Maître Gims la voie à prendre pour une carrière en solo.

Son premier album "Subliminal"  avec plusieurs tubes "J'me tire", "Bella", "One Shot", "Ca Marche" feat. The Shin Sekaï...) se vendra à 1 million d'exemplaires.

"J'en ai rien à faire de ce que les gens racontent"

Des tubes qui montrent clairement que Maître Gims a opéré un virage vers une pop urbaine qui hérisse le poil des puristes du rap. "J'suis un rappeur, j'suis un chanteur, se défend l'intéressé. J'en ai rien à faire de ce que les gens racontent. Si j'écoutais les gens je serais pas là aujourd'hui. Les soi-disants puristes c'est ce qu'ils attendent de moi, qu'on continue à rapper en bas des blocs... mais il faut évoluer".

Reportage : E.Cornet, M.Hauville, G-A Dolz, O.Palomino, F.Loth, V.Poulain

"Oui c'est du placement de produit"

Et l'évolution se mesure dans le public qui fréquente désormais ses salles de concert, comme ce soir-là au Dôme de Marseille. Maître Gims a "tapé dans les oreilles" des plus jeunes, ces derniers viennent accompagnés de leurs parents et grands-parents suscitant même une réaction très significative de la mère d'un jeune fan : "Moi j'écoute du rap un peu plus corsé, un peu plus dur... mais bon pour lui, Maître Gims c'est parfait ; il n'y a rien de choquant dans les paroles". Maman a d'ailleurs acheté la panoplie complète : sweat-shirt, casquette... mais n'a pas trouvé les chaussures à sa taille.

Le chanteur a créé sa propre marque qui fait partie intégrante de son décor scénique. "Oui c'est un placement de produit reconnaît-il sans problème". Des produits créés au sein du label Wati B qui décline à l'envie T-Shirts, casquette et même boisson.

Mais ce qui fait le succès de maître Gims c'est avant tout son sens du show et de la musique que les gens ont envie d'entendre pour penser à autre chose.

Les dates 2016 du Warano Tour de Maître Gims