Solidays 2012 : Metronomy, Zebda et Garbage en têtes d'affiche

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 20/06/2012 à 10H55
La scène principale de l'hippodrome de Longchamp  pour l'édition 2011

La scène principale de l'hippodrome de Longchamp pour l'édition 2011

© Sebastien Claudet

Trois jours de festival et 80 concerts : pour sa 14e édition, Solidays ne change pas sa recette. Le festival qui se tient ce week-end à l’hippodrome de Longchamp propose une nouvelle fois une programmation ouverte et éclectique, de l’électro anglaise de Metronomy au rap français d’Orlesan en passant par Zebda et Kavinsky.

Les habitués et les (petits) nouveaux

Il y d’abord les habitués, Bénabar, Ayo, Didier Wampas, La Grande Sophie ou encore Shaka Ponk et Skip the use. Découverts en 2010 à Solidays, le groupe lillois sera présent pour sa 3ème édition consécutive. Il y a ensuite les petits nouveaux. Connus du grand public, ils ont choisi cette année de rejoindre la scène et de donner de la voix contre le sida à l’image de Selah Sue et Brigitte. Mais aussi des moins connus qui font la fierté de Hylda Gbenou, la programmatrice de Solidays depuis 4 ans. « La découverte n’est pas notre vocation, comme cela peut l’être pour les Transmusicales par exemple. Mais nous sommes dans une dynamique de solidarité, alors on peut donner un coup de pouce », explique-t-elle. Dans sa « pépinière de talents » version 2012, le festival accueille le trio punk-hip hop New Politics, le jeune MC new-yorkais Blitz the Ambassador et la voix chaude du norvégien Bernhoft.

Moby face à la foule des Solidays en 2011

Moby face à la foule des Solidays en 2011

© Laurent Attias

Nuits blanches à Solidays

A partir de 23h, place aux DJs pour embraser les nuits du festival. Pour tous les nostalgiques des boums de années 1990, les sons de Dr Alban et Tupac ressortent vendredi avec la soirée We are the 90’s. Et samedi, coup de projecteur sur la dubstep et la bass music pour une nuit Jungle Juice avec Delta Heavy, Netsky, Dirtyphonics. Les meilleurs artistes électro du moment prennent aussi les platines jusqu’4h30 pour célébrer la solidarité en musique. Parmi eux, les très attendus Birdy Nam Nam, The Bloody Beetroots ou encore Kavinsky, devenu incontournable depuis sa participation à la BO de Drive.

Expositions et rencontres solidaires

Et puisque Solidays n’est pas un festival comme les autres, de nombreux temps forts autour de la lutte contre le sida sont proposés aux festivaliers. Expositions ou rencontres avec des acteurs de terrain, Solidays permet chaque année à l’association Solidarité Sida de persévérer dans son action de sensibilisation du grand public, mais aussi de lever des fonds pour poursuivre son combat au profit des malades les plus démunis et de leurs familles, dans plus de 20 pays. Après 13 éditions, plus de 15 millions d’euros ont été récoltés et investis dans la prévention et l’aide.

Au milieu de l’effervescence du festival, un nouvel espace ouvre ses portes cette année : l’Espace Bien-être, où officie une équipe de masseurs professionnels pour des séances de shiatsu, chiropractie et ostéopathie. Le tout dans une structure inédite conçue par étudiants ingénieurs-architectes pour assurer une atmosphère zen. De quoi reprendre des forces avant de rejoindre la foule et les scènes pour en prendre plein les oreilles.

 

La programmation complète

Vendredi 22 juin de 16h à 4h30 : Metronomy / The Kills / Blitz The Ambassador / Selah Sue / Birdy Nam Nam / Le Peuple de l’Herbe / Huoratron / Miles Kane / Orelsan / Ayo / Don Rimini / Didier Wampas / Bénabar / Ben Howard / La Grande Sophie / Sinsemilia / We are the 90s / Nadéah / Concrete Knives / Baadman / Green Room Session (Victor Aime, Panteros666, Sound Pellegrino Sound System) / Talents de la Région Ile-de-France (Andréa, Cheyenne Doll, Wine) / Les Musiciens du Métro (Balinger et Solyl’s).

Samedi 23 juin de 14h à 4h30 : Zebda / Shaka Ponk / The Bloody Beetroots Dj set / Danakil / New Politics / Youssoupha / Shantel & The Bucovinar Orchestra / Debout sur le Zinc / Skip The Use / Tinariwen / Christine / Rover / Izia / Kavinsky / Frànçois and The Atlas Mountains / Triggerfinger / Success / Anthony Joseph and The Spasm Band / Twin Twin / Fuel Fandango / Jungle Juice (Delta Heavy, Netsky, Dirtyphonics) / Green Room Session (Noob, Maelstrom, Les Petits Pilous) / Paris Jeunes Talents (Vincha, Jon Malkin et We were Evergreen) / Nova Club (Elisa Do Brasil meets Biga*Ranx et Radio Nova Soundclash).

Dimanche 24 juin de 13h à 23h : Garbage / Tiken Jah Fakoly / Brigitte / Charlie Winston / JoeyStarr / General Elektriks / Arthur H / 1995 / Amadou & Mariam / Irma / Bernhoft / Beat Assailant / Loud Cloud / Airnadette / A Freak in Space / Electro Deluxe / Green Room Session (Make The Girl Dance, Stephan & Tibo’z) / Prix Chorus des Hauts-de-Seine (Hyphen Hyphen et Crane Angels).

Les horaires de passage des groupes et la répartition par scène seront communiqués que lors de l’ouverture des portes du festival dans le guide officiel. Des billets "jour" et "nuit" sont encore en vente. Les derniers Pass 3 jours à 79€ sont mis en vente au compte goutte toute la semaine.