Projet de crédit d'impôt pour le spectacle vivant musical

Par @Culturebox
Publié le 05/11/2015 à 15H15
Projet de coup de pouce pour les concerts d'artistes en développement. (image prétexte)

Projet de coup de pouce pour les concerts d'artistes en développement. (image prétexte)

© Fred Tanneau / AFP

Les députés ont voté mercredi, en commission des Finances, la création dans le projet de budget 2016 d'un crédit d'impôt pour les spectacles vivants musicaux et de variétés afin de favoriser des "artistes en développement".

Pour être intégré au projet de loi de finances, cet amendement socialiste, signé entre autres par Pierre-Alain Muet, Patrick Bloche et Christophe Borgel, devra cependant être revoté dans l'hémicycle de l'Assemblée nationale.

Stimuler l'emploi dans le secteur

Plaidant que la croissance du secteur du spectacle vivant musical est "faible et très inéquitable", huit députés PS font valoir que seule une dizaine d'entreprises (plus de 5 millions de chiffres d'affaires) peuvent produire suffisamment de tournées d'artistes en développement (5 par an en moyenne) pour renouveler leur portefeuille mais qu'environ 300 autres sont dans une situation se dégradant d'année en année.

L'objectif affiché par les auteurs de la mesure est d'accroître le nombre et la qualité des tournées d'artistes en développement, mais aussi de stimuler l'emploi dans ce secteur.

Les bénéficiaires du crédit d'impôt seraient les entreprises créatrices de spectacles employant des artistes en développement (artiste dont aucun spectacle n'a totalisé plus de 12.000 entrées payantes sur les trois ans précédant la demande).

Le crédit d'impôt, soumis à plusieurs conditions, serait égal à 15% du total des dépenses de création, d'exploitation et de numérisation d'un spectacle musical ou de variété, ou 30% pour les très petites, petites et moyennes.