Formés à Lille en 2007 sur les cendres de Carving (dans lequel officiait auparavant le chanteur Mat Bastard), Skip The Use est le groupe à ne pas manquer sur scène et maintenant sur disque.

Car si “faire de la fusion”, il y a encore 15 ans, consistait a fondre rap et rock sur des rythmiques bondissantes, il faut reconnaître au groupe aujourd'hui, le talent de pousser le bouchon un peu plus loin, car la power pop, le post punk, l’électro et parfois même la disco, sont passés par là.

Enregistrés au studio ICP de Bruxelles avec Manu Guiot (ingé son de l'émission “One Shot Not”) et mixés par Tim Goldsworthy (lequel a collaboré avec LCD Soundsystem), ces titres de Skip The Use, tout comme ceux qui figurent sur le prochain album, font l'effet de cinq tours de montagnes russes, et prouvent qu'il n'est nul besoin d'aller aux USA ou dans un concert des Red Hot Chili Peppers pour trouver un groupe sachant pareillement synthétiser les genres tout en développant un pareil sens du tube.
 

Distribution

  • Date 15 janvier 2014
  • Durée 30min
  • Production Artibella
  • Formation Mat Bastard - chant / Yan Stefani - guitare / Jay Gimenez - basse / Lio Raepsaet - claviers / Manamax Catteloin - batterie
A lire aussi