[Replay] Revivez le live énergique des trublions de la scène rock française.
Le collectif revient avec The Withe Pixel Ape, un quatrième album mêlant un rock toujours aussi puissant à un univers graphique audacieux 

Quitte à faire mentir l’horoscope chinois, 2014 pourrait ne pas être l’année du cheval comme on le dit mais celle du singe.

Ce nouveau cycle sera effectivement marqué par le retour fracassant sur le devant de la scène de l’un des primates les plus populaires depuis que Cheetah et King Kong ont pris une retraite bien méritée. Goz, le singe agitateur virtuel intimement lié à la carrière de Shaka Ponk depuis les débuts, retrouve sa place sur la pochette du quatrième album du groupe intitulé The White Pixel Ape (comprenez "Le Singe blanc pixelisé"). Ce nouvel album reprend le fil d’une histoire qui s’est achevé début 2013 en queue de poisson ! Victime d’une rupture des ligaments du genou droit, Frah, leur bondissant chanteur, a du se mettre au repos forcé pendant plusieurs mois et suspendre le cours de la tournée marathon The Geeks Tour qui a rassemblé au total près d’un million de spectateurs et donné lieu à un mémorable passage au Palais Omnisport de Paris Bercy (et un disque, Monkey in Bercy). Mais comme le dit le proverbe «  à toute chose malheur est bon » et cette convalescence a eu le mérite de régénérer la créativité du collectif. Récemment promu Chevalier des Arts et des Lettres, le groupe revient avec un ensemble de nouvelles compositions venant souffler sur les braises toujours ardentes d’un rock à la folie millimétrée et célébrant les noces barbares de l’énergie et de la technologie.

Retrouvez l'interview de Shaka Ponk dans le Ring :


Shaka Ponk joue Wanna Get Free, extrait de l'album The Withe Pixel Ape, sur le plateau d'Alcaline, le concert
 


Distribution

  • Date 16 avril 2014
  • Durée 41min
  • Production Artibella
  • Réalisation Gautier&Leduc
  • Groupe Shaka Ponk
A lire aussi