Le jeune Parisien vient présenter son premier album "À l'Abri", entre écriture sociale et punchlines cocasses.

Certains préfèrent prendre leur temps, s’essayer sur des heures de maquettes, se faire désirer... Georgio non. Lui a carrément décidé d’enregistrer une mixtape entière au concept inédit en donnant à son public la Direction Artistique du projet via son site web.

Le résultat en chiffres : 7 semaines, 7 titres, 7 clips, et plus d’un million de clics. Le tout gratuitement évidemment. Mais cela n’était qu’un échauffement.

En effet, le jeune parisien aime le sport, et fort de cette expérience, se lance alors dans l’enregistrement de son second EP intitulé « A l’abri ».
« A l’abri » parce qu’il ne l’a pas toujours été, comme il le décrit dans le single éponyme : « J’étais un petit démon, assez bon pour retarder ma première garde à vue ». « A l’abri » aussi parce que la musique devient plus qu’une passion et que sa maitrise de l’écriture lui permet aujourd’hui d’aborder des thèmes forts, avec les mots justes et la confiance d’un public grandissant.
Les amateurs de rap apprécieront, mais ils ne seront pas les seuls. A l’image du collectif Fauve qui, marqué par sa plume et sa personnalité l’a gratifié d’une invitation sur son premier album « Vieux Frères ».

Distribution

  • Date 02 septembre 2014
  • Durée 23min
  • Production Artibella
  • Réalisation Gautier & Leduc