Les fans français d'Elvis fêtent leur King, à Memphis... ou en Alsace

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 16/08/2012 à 17H05
Michel, fan d'Elvis

Michel, fan d'Elvis

© DR

Qu'ils soient alsaciens ou girondins, les fans d'Elvis n'ont pas oublié le 35ème anniversaire de sa mort. Qu'ils le fêtent sur scène à Graceland ou dans l'intimité de leur collection privée, ils en parlent tous avec une émotion qui prouve bien que l'Elvis mania est encore bien vivante.

C'est la consécration pour Ricky Norton, crooner girondin, qui reprend depuis des années le répertoire du King. Il a été sélectionné par le fan club européen d'Elvis, "Elvis My Happyness", pour aller chanter à Graceland. Le "Graceland european concert 2012" a lieu à Memphis, le 16 août, et pour cela, il a fallu énormément de préparation, et des années de pratique du célèbre "déhanché".

De leur côté en Alsace, Christiane collectionne les objets en rapport à Elvis depuis 1989, alors que Michel s'intéresse autant à la musique qu'au mode de vie à l'américaine :


Procession de dizaines de milliers de fans ont défilé à la lueur des bougies à Memphis

La foule, plutôt âgée mais toujours passionnée, a rendu hommage au King  devant sa propriété, Graceland, selon un rituel quasi-religieux. "Si vous n'êtes jamais venue à la Semaine Elvis, vous ne comprendrez jamais  pourquoi nous sommes là", confie Janet Mathis, une employée d'université venue du Texas (sud), alors qu'elle attend son tour pour passer les portes de la fameuse villa où est enterré, auprès de ses parents, le chanteur décédé dans sa salle de bain à 42 ans. "Tout le monde (ici) est dans le même état d'esprit", dit de son côté  Warren, le mari de Janet, à la retraite. "On est là pour rendre hommage à  Elvis, pour faire partie de quelque chose".

Selon la police, qui supervisait l'événement du haut d'un hélicoptère volant au-dessus des 6 voix bondées du boulevard Elvis Presley, quelque 75.000 fans s'étaient déplacés, venant de tout le pays et même de l'étranger.

Fidèle zélée, Yolande Makarof, du nord de la France, en est à son sixième pèlerinage à Memphis (et "ce n'est pas fini", affirme-t-elle). "J'ai d'abord découvert une photo d'Elvis, puis sa voix. J'ai découvert un homme très simple, humain, avec beaucoup de charisme", raconte-t-elle. "Donc j'ai décidé de venir une fois à Memphis, et ça fait la sixième fois".

La veuve, Priscilla, et la fille de la star, Lisa Marie, ont participé à  cet hommage, qui a réuni presque autant de fans que l'enterrement du rockeur voilà 35 ans.

Procession à la mémoire d'Elvis à Menphis au Etats-Unis

Procession à la mémoire d'Elvis à Menphis au Etats-Unis

© Robert MacPherson / AFP
La veillée aux chandelles, qui chaque année prend des allures quasi mystiques, est considérée comme le clou de cette période de commémoration en musique. Entre des morceaux choisis parmi les plus intimes, transmis par haut-parleurs, un instant de silence a été respecté.

Jeudi, un concert dans le stade de la ville, auquel participeront les deux  femmes ainsi que les survivants du groupe d'Elvis, permettra aux fans  d'entendre des titres du "King" et des musiques qui l'ont inspiré, blues, gospel et musique country.

La Semaine Elvis, qui dure en fait neuf jours, a démarré vendredi à Memphis. Elle se concentre autour d'une tente de 1.200 places, équipée de l'air  conditionné et dressée en face de Graceland, la propriété de la star. Un peu  plus loin, on peut voir des restes de son jet privé.