Les Bouffardises : le rock et la fête en mémoire de Maxime mort au Bataclan

Par @Culturebox Rédacteur en chef adjoint de Culturebox
Mis à jour le 04/07/2016 à 11H35, publié le 04/07/2016 à 11H08
1300 personnes aux Bouffardises

1300 personnes aux Bouffardises

© France 3 / Culturebox

Maxime Bouffard, 26 ans a perdu la vie au Bataclan le 13 novembre dernier. Pour perpétuer la mémoire de ce grand amateur de rock, ses amis ont organisé un festival en Dordogne. Ils étaient une centaine à se mobiliser pour donner vie aux Bouffardises. Un pari un peu fou mais un pari tenu.

Coux-et-Bigarroque, c'est le nom de ce petit village de Dordogne où Maxime Bouffard a grandi. Ce sont peut-être d'ailleurs les deux dernières consonnes du nom de son village qui ont fait naître chez Maxime l'amour du rock.
Ses copains ont voulu lui rendre hommage en montant un festival qui lui ressemblait fait de rock, de rire et d'amitié. "On se bouge pour notre pote, explique Adrien, l'un des bénévoles; c'est le but du jeu, ce qu'il aurait aimé". Depuis l'annonce du projet, les organisateurs avaient récolté 20 000 euros de dons pour monter l'affiche. 6 groupes et deux DJ ont été retenus sur les 40 groupes qui s'étaient portés candidats .

Reportage : E. Cornet / N. Salem / O. Pergament

Au final 1300 personnes sont venues rendre hommage à Maxime de 17h à 2h30 du matin. A 10 euros l'entrée cela fait une petite somme qui permettra peut-être de faire vivre Les Bouffardises dans le temps.

Reportage: E. Arnould / P. Epee / X. Granger