Le retour du chanteur breton Denez Prigent

Par @Culturebox
Publié le 07/04/2015 à 18H37
Denez Prigent, l'un des plus grands chanteurs bretons 

Denez Prigent, l'un des plus grands chanteurs bretons 

© Capture d'image France3/Culturebox

Denez Prigent sort un nouvel album. Le chanteur breton n’avait pas offert de nouveaux titres à ses fans depuis 12 ans.

Le maitre de la gwerz (complainte en breton) signe son grand retour musical avec un nouvel album intitulé «Ul Liorzh Vuzhudus» (Le jardin enchanteur). Un 7e album dans lequel Daniel Prigent exprime une nouvelle fois son attachement à la culture bretonne, tout en s’ouvrant aux musiques du monde.  

Reportage: H.Guttmann/G.Pinol/E.Goldstein
Un album métissé  
 
Le chanteur finistérien n’avait pas sorti un album original depuis 12 ans. Mais Denez Prigent n’était pas pour autant absent de la scène musicale. Ces dix dernières années, il a continué à fréquenter les festivals et les salles de concert. Ses fans ont également pu réécouter ses anciens titres en 2011 à l’occasion de la sortie d’un best of. Aujourd’hui, Denez Prigent offre à son public un album métissé avec des sonorités celtes, grecques, slaves, tziganes et yiddish. 12 titres portés par la voix vibrante du chanteur, dont un en anglais.  
 
Denez Prigent, 30 ans de carrière
 
Denez Prigent est né en 1966, à Santec, dans le Finistère. Il a baigné dans la culture bretonne grâce à sa grand-mère, chez qui il passait régulièrement ses week-ends. A 16 ans, il commence à faire de la scène dans les festoù-noz. Il se fait connaître en interprétant des chants traditionnels à capella. Parallèlement à sa jeune carrière de chanteur, il devient en 1988 professeur de breton. Invité dans de nombreux festivals de musique traditionnelle, Denez Prigent abandonne l’enseignement pour se consacrer au chant.

En 1992, c’est la consécration aux Transmusicales de Rennes, il chante devant un public rock non initié qui lui fait une ovation. En 1993, il sort son premier album « Ar gouriz koar ». Ce premier CD rencontre un succès immédiat. Son deuxième album, en 1997, sera un mariage osé entre chants traditionnels bretons et musiques électroniques. Le troisième opus « Irvi » (2000) réaffirme cette volonté de rencontre. Le chanteur montre toujours autant d’attachement à ses origines bretonnes mais ses chansons évoquent aussi l’Orient ou encore l’Irlande. En 2003, Denez Prigent sort son cinquième album et se produit au stade de France. Depuis, il enchaine les concerts et les festivals les plus réputés.

Concerts à venir : 
"Les Jeudis du port" à Brest le 13/08/2015
"Festival du Chant de marin" à Paimpol le 14/08/2015