Le FN pirate un titre du groupe M83 dans une vidéo

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 10/04/2012 à 18H36
Le groupe M83 en concert à Lisbonne, en mars 2012

Le groupe M83 en concert à Lisbonne, en mars 2012

© RM3/WENN.COM/SIPA

Le Front National a utilisé un titre de M83, « Midnight City », dans un de ses clips de campagne, sans demander l’autorisation du groupe

"J'ai découvert avec horreur que le Front National utilisait "Midnight City" dans l'une de ses vidéos de campagne », indique le leader du groupe sur la page Facebook de M83. « Ils l'ont fait sans mon autorisation, et je suis consterné par leur manque de respect artistique. »

« D'une manière générale, la musique de M83 est apolitique et je refuse d'être associé à un quelconque parti, tout particulièrement le Front National...", poursuit Anthony Gonzalez.

"Lorsque le Front National mentionne M83 comme ‘’chanteur inconnu jusque-là’’, nous tenons à préciser que l’artiste en question a vendu dans le monde entier depuis octobre 2011 250.000 albums ‘’Hurry Up, We’re Dreaming’’, et 500.000 singles ‘’Midnight City’’. Il est une des fiertés de l’industrie musicale Française et le succès le plus retentissant à l’export de ce début 2012", ont indiqué de leur côté, le président de Naïve, Patrick Zelnik, et son directeur de l'international, Thomas Lorain, qui produisent le groupe.

Dans un communiqué publié sur Facebook, ils indiquent avoir informé M83 de l'utilisation de leur musique par le FN.

La vidéo incriminée a été retirée du site des jeunes du Front National et de YouTube.

En 2011, le titre « Midnight City » avait été classé premier du Top 100 des singles de Pitchfork.

En 2009, c’est l’UMP qui avait utilisé sans autorisation une chanson du groupe new-yorkais MGMT, « Kids », lors d’un meeting. Le parti avait dû payer 30.000 euros de dommages et intérêts.