Le festival de Saint Riquier entre classique, jazz et ballet baroque

Par @Culturebox Rédacteur en chef adjoint de Culturebox
Mis à jour le 07/07/2016 à 11H43, publié le 07/07/2016 à 11H40
"La veuve Rebel" à Saint-Riquier création du festival de l'abbaye 2016

"La veuve Rebel" à Saint-Riquier création du festival de l'abbaye 2016

© France 3 / Culturebox

La 32e édition du festival de Saint-Riquier s'est ouverte mardi. Jusqu'au 10 juillet l'Abbaye Royale va résonner de concerts de musique classique mais aussi de jazz et offrir au public une création : un ballet baroque franco-québécois , "La Veuve Rebel"

Le Festival de l'abbaye royale de Saint-Riquier mélange les genres avec plaisir dans un cadre fabuleux chargé d'histoire.
Du classique au jazz. De Mozart au Sam Vloemans Trio, le caractère éclectique de la programmation séduit chaque année un large  public 
 
Reportage : C. Denis / S. Madej / N. Perrin

Lorenzo Naccarato jeune auteur-compositeur de jazz goûte particulièrement l'acoustique des lieux : "C'est un régal, on est sur une acoustique où il y a le moins d'intermédiaire possible entre ce que j'ai dans la tête et ce que je veux exprimer, corporellement et musicalement, et la réception du public"

Une création franco-québécoise

La création du festival 2016 "La Veuve Rebel à la foire Saint-Riquier" est un ballet baroque signé Marie-Nathalie Lacourcière.   La metteure en scène et chorégraphe québécoise fait travailler ensemble une équipe franco-québécoise avec 6 danseurs sur scène qui chantent et jouent des instruments.

Les heures sonnées

C'est un rendez-vous incontournable du festival. Les heures sonnées font revivre le rythme de la vie monastique 7 fois par jour (10h, 11h, 12h , 14h, 15h, et 23h). Les festivaliers sont invités un quart d'heure durant ces heures  autour des Chantres et des Grandes Orgues. Dans ce temps, le chant des psaumes alterne avec les commentaires de François Saint-Yves à l'orgue. L'entrée est libre.

Le festival de Saint-Riquier présente chaque soir un grand concert dans l'abbatiale. Au programme cette année : Mozart, Mendelsshon et sa Symphonie écossaise, Vivaldi, Beethoven et Purcell pour conclure avec "The Fairy Queen"