Le concours de jeunes chefs d'orchestre a encore enflammé le Festival de musique

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 03/10/2011 à 17H22
Le concours de jeunes chefs d'orchestre a encore enflammé le Festival de musique

Le concours de jeunes chefs d'orchestre a encore enflammé le Festival de musique

© Culturebox

Le 64ème Festival de musique de Besançon s'est achevé le 1er octobre 2011 sur une note très positive puisque 22 000 spectateurs sont venus assister au concert. Le prestigieux concours de jeunes chefs d'orchestre n'est pas étranger à ce succès. C'est le Japonais Yuki Kakiuchi qui a remporté cette 52ème édition.

Trente ans. C'est l'âge de Yuki Kakiuchi qui a devancé en finale le Hongrois Gergely Madaras (27 ans) et la seule femme de la compétition, la Grecque Stamatia Karampini (33 ans). Mais les deux "perdants" repartent tout de même respectivement avec le prix des internautes et le prix du public. Il y a deux ans déjà, c'est un japonais qui avait remporté la finale. Depuis, la carrière de Kazuki Yamada tutoie les sommets. Comme celle de Seiji Ozawa qui fut le premier japonais a remporté le concours en 1959. Les spécialistes disent d'ailleurs que l'enseignement et l'expérience de ce dernier sont pour beaucoup dans la réussite des jeunes chefs d'orchestre japonais aux concours internationaux et notamment à celui de Besançon. Quant à Yuki Kakiuchi, le vainqueur de cette année, il repart avec 12 000 euros et l'invitation à diriger une vingtaine d'orchestres.