Le compositeur de l'année Thierry Escaich en master class à Alençon

Par @Culturebox Rédacteur en chef adjoint de Culturebox
Mis à jour le 02/02/2017 à 16H20, publié le 02/02/2017 à 16H12
Thierry Escaich en master class à Alençon

Thierry Escaich en master class à Alençon

© France 3 / Culturebox

Thierry Escaich a été sacré hier soir pour la 4e fois compositeur de l'année aux Victoires de la musique classique. Joué dans le monde entier, il n'en reste pas moins très discret et accessible. Il donnait cette semaine une master-class à Alençon à de jeunes musiciens qui avaient travaillé ses oeuvres pendant 3 mois.

2003, 2006, 2016 et 2017. Thierry Escaich a trusté quatre Victoires de la musique classique comme compositeur.
La dernière en date, hier soir, lui a été décernée pour son oratorio "Cris".
Des récompenses qui marquent bien l'empreinte de cet organiste dans l'âme, 8 fois premier prix du Conservatoire de Paris (harmonie, contrepoint, fugue, orgue, improvisation à l'orgue, analyse, composition et orchestration.)
Connu dans le monde entier pour ses talents d'improvisateur à l'orgue, il dirige depuis 2010 l’Académie Internationale d'Improvisation à l'orgue de Saint-Donat sur l'Herbasse dans la Drôme.
Invité à donner une master class à Alençon, il a "corrigé" et fait évoluer des jeunes musiciens qui avaient travaillé sur ses oeuvres pendant 3 mois.
Il a aussi transmis son savoir à leurs professeurs.

Reportage France 3 Normandie D. Migniau / N. Corbard  / G. Danre


"Je ne compose pas dans ma tour d'ivoire"

Thierry Escaich a composé plus de 120 oeuvres ce qui fait de lui une des figures les plus marquantes de la création musicale actuelle. Il dit son plaisir de transmettre : "C'est fabuleux pour moi car je fais passer des intentions musicales. Eux (les jeunes) ils sont curieux de pouvoir travailler avec un compositeur vivant (!). ce type est bien là il n'est pas mort il y a deux cents ans. Et moi, en même temps, j'ai des retours sur ce que je fais. Je ne compose pas dans ma tour d'ivoire. Je compose pour être joué et j'ai la chance de l'être à New York et ailleurs".

Parmi ses créations : "The Lost dancer" un ballet créé par Benjamin Millepied avec le New York City Ballet en 2010.
En 2013 à l'Opéra de Lyon, on se souvient aussi de "Claude" son opéra sur un livret de Robert Badinter d’après Claude Gueux de Victor Hugo.


Les prochaines dates de Thierry Escaich :
Ciné-Concert à Lyon - “Les Trois Lumières” de Fritz Lang
Dimanche 12 mars 2017 - 16h00 
 
Concerto de Poulenc à Lyon
Vendredi 21 avril 2017 - 20h00 Thierry Escaich (orgue), Orchestre d'Auvergne, Roberto Forés Veses (dir.) Concerto de Poulenc, improvisation, œuvres ...
 



 

Alerte résultats de la présidentielle 2017
M'alerter dès que les résultats seront publiés !