Le choeur des femmes résonne aux Rencontres polyphoniques

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 17/09/2010 à 09H50
Le choeur des femmes résonne aux Rencontres polyphoniques

Le choeur des femmes résonne aux Rencontres polyphoniques

© Culturebox

Jusqu'au 18 septembre 2010, les chants du monde se font entendre avec beaucoup de grâce et de magie aux Rencontres polyphoniques de Calvi, avec le groupe A Filetta, au coeur du festival depuis sa création en 1989, mais aussi des formations de Grèce, de Bulgarie de Turquie et d'Italie avec la chanteuse Francesca Breschi.

"A l'iniziu c'era a voce", au commencement était la voix, c'est le sous-titre des Rencontres de Calvi qui invitent à un véritable voyage et à la rencontre des hommes et des femmes du monde, de leurs différences, leurs ressemblances, leurs complémentarités. Les chants ici racontent des histoires sensibles, du Japon, des Balkans, de Mongolie, et de Corse, évidemment, d'où est parti un véritable renouveau du chant polyphonique. Des groupes comme A Filetta ou I Muvrini ont su se rapproprier des techniques de chants de bergers qui racontaient ainsi leur vie quotidienne en montagne avant que le chant Corse devienne un véritable outils de transmission de culture et de traditions.

A voir aussi sur Culturebox :
Polyphonies entre deux rives, du Tarn à  l'Aveyron
Banquet polyphonique géorgien au festival Berlioz 2010