Philharmonie de Paris : riche programme en perspective

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 14/01/2015 à 16H51
La Philharmonie de Paris, 13 janvier 2015

La Philharmonie de Paris, 13 janvier 2015

© JACQUES DEMARTHON / AFP

La Philharmonie de Paris, inaugurée ce 14 janvier, promet un feu d'artifice de concerts pour son ouverture, dont beaucoup de manifestations gratuites le week-end. Un riche programme en classique, mais aussi en jazz, rock et musiques du monde.

Les chefs les plus prestigieux sont invités pour cette première saison : Daniel Barenboim (19 janvier et pour un cycle de sonates de Schubert en mai), Gustavo Dudamel (24 et 25 janvier), Simon Rattle et le Berliner Philharmoniker (18 février), Mariss Jansons et le Concertgebouw d'Amsterdam (20 février), Valery Gergiev et le London Symphony Orchestra (22 février) etc.

Portes ouvertes

Le premier week-end "Portes ouvertes", les 17 et 18 janvier, propose de nombreux concerts gratuits, dont celui du prodige chinois Lang Lang avec 101 pianistes des conservatoires d'Ile-de-France (samedi 16H00) et le spectaculaire "Carmina burana" de Carl Orff par le choeur de l'Orchestre de Paris (samedi 14H30). L'occasion pour le public de découvrir la grande salle de 2.400 places, qui pourra être transformée au besoin en 3.650 places "assis-debout" pour les  musiques actuelles.

Les familles sont les bienvenues samedi 17 et dimanche 18 dès 11 heures du matin pour des répétitions publiques, mini concerts, spectacles gratuits pour enfants  ("Mon saumon a de la chance!"), ateliers d'instruments insolites ou des grands xylophones d'Ouganda ...

Du classqiue, mais aussi du jazz et du rock et les musiques du monde

L'Orchestre de Paris, principal orchestre résident avec l'Ensemble intercontemporain, a cassé les prix (10 à 40 euros maximum) pour démocratiser l'accès au concert classique.
Une brochure pédagogique de 100 pages détaille tous les ateliers et concerts proposés au jeune public.

L'objectif est aussi de décloisonner les différents genres de musique, avec une large place faite aux musiques actuelles, jazz et musiques du monde (70 concerts sur un total de 270 représentations de janvier à juin). Moriarty (24 et 25 janvier), Jacques Higelin (27, 28, 29 janvier), le  trompettiste Ibrahim Maalouf et le rappeur Oxmo Puccino (Alice au pays des  merveilles, 5 au 8 février), Jessye Norman (10 mai) voisinent dans le programme  avec les grands solistes classiques, comme le violoniste Renaud Capuçon et la  pianiste Hélène Grimaud, qui participent au gala d'ouverture mercredi soir avec  l'Orchestre de Paris, dirigé par le chef estonien Paavo Järvi.

Expositions

En mars, ouverture prévue du café et du restaurant, et début des grandes expositions : David Bowie (3 mars au 31 mai) et Pierre Boulez (17 mars au 28  juin). Un hommage qui s'impose : le compositeur, qui fêtera en mars ses 90 ans, a été le premier défenseur de la Philharmonie.