La musique de court-métrage en résidence à la Chaise-Dieu

Par @Culturebox
Mis à jour le 17/12/2015 à 18H06, publié le 17/12/2015 à 17H30
Le compositeur Jean-Christophe Onno et ses musiciens enregistrent la bande oroginale du court métrage de Brahim Fritah à la Chaise-Dieu

Le compositeur Jean-Christophe Onno et ses musiciens enregistrent la bande oroginale du court métrage de Brahim Fritah à la Chaise-Dieu

© France 3 / Culturebox

Depuis quatre ans, La Chaise-Dieu en Auvergne reçoit des résidences d'artistes un peu particulières. Pendant une semaine un réalisateur et un compositeur créent la musique d'un court-métrage. Cette année, le cinéaste Brahim Fritah et le compositeur Jean-Christophe Onno ont été sélectionnés pour réaliser la bande originale du film "Wouaaah".

Créées en partenariat avec le festival du court-métrage de Clermont-Ferrand, les résidences d'artistes de La Chaise-Dieu (Puy de Dôme) réunissent tous les ans un réalisateur et un compositeur qui élaborent pendant une semaine la bande-originale d'un film court.

Rencontre dans l'auditorium de l'abbaye transformé en studio d'enregistrement avec Brahim Fritah et Jean-Christophe Onno qui composent ensemble la musique du film "Wouaaah".

Reportage : Gérard Rivollier, Elodie Monnier, Laurent Bortolazzo et Magalie Canuto

"Wouaaah" : une composition musicale particulière

Lors des ateliers artistiques, le réalisateur et le compositeur travaillent de concert avec tous les musiciens présents dans le studio. Une démarche plutôt inhabituelle puisque généralement, le compositeur écrit toutes les partitions des musiciens qui les interprètent.

Pour "Wouaaah", Jean-Christophe Onno a d'abord écrit la trame principale pour l'adapter ensuite au scénario. "Le fait de travailler ensemble sur l'élaboration de la musique donne confiance. On sait qu'il y aura des propositions et que ça ira dans une direction constructives", explique Brahim Fritah.

Ce court-métrage de 15 minutes sera tourné notamment dans une ancienne usine désaffectée à Thiers. Il raconte l'histoire d'un jeune balayeur faisant le ménage dans une usine hantée. Histoire inspirée par la jeunesse du réalisateur
"Wouaaah" de Brahim Fritah est le 7e film du réalisateur

"Wouaaah" de Brahim Fritah est le 7e film du réalisateur

© France 3 / Culturebox

La musique et les images

Quand la musique raconte aussi l'histoire d'un film. Georges Delerue, Michel Legrand, John Barry, Ennio Morricone ou encore Maurice Jarre et John Williams, sans tous ces noms illustres les films seraient vides de sens, sans rythme et ne laisseraient que de vagues souvenirs. 

Pour "Wouaaah", la dimension musicale est d'autant plus essentielle que le film est muet. Brahim Fritah, son réalisateur, recherchait à la fois une ambiance burlesque et sonore. Du funk au classique en passant par la musique des années 1970, le projet se peaufine au gré des répétitions.  
Musicien de film © France 3 / Culturebox

Une résidence d'artistes un peu spéciale

Issue de la volonté de la communauté de communes de La Chaise-Dieu, la résidence d'artistes est le résultat d'un partenariat avec le festival du court-métrage de Clermont-Ferrand. Un atelier assez exceptionnel dont se réjouit Jérôme Ters, le directeur général du festival de Clermont : "Les résidences d'artistes dédiées au court-métrage sont très rares en France, l'idée étaient d'accompagner les réalisateurs et les compositeurs, et faire venir en région des équipes de films".

Un confort très appréciable pour les artistes sélectionnés qui bénéficient des moyens techniques et financiers. Une bourse de 7000 € et une campagne publicitaire permettent aisément de lancer le projet.
La résidence d'une semaine permet une belle complicité entre les artistes et un confort de travail

La résidence d'une semaine permet une belle complicité entre les artistes et un confort de travail

© France 3 / Culturebox

Le 31e festival du court-métrage de Clermont-Ferrand se déroule cette année du 5 au 13 février