L'orchestre philharmonique de Strasbourg à l'heure du Sheng, "l'orgue à bouche" chinois

Par @Culturebox
Mis à jour le 08/04/2016 à 18H19, publié le 08/04/2016 à 18H17
Le musicien chinois Wu Wei en pleine répétition

Le musicien chinois Wu Wei en pleine répétition

© France 3 culturebox

L’orchestre philharmonique de Strasbourg a invité le public à découvrir le Sheng, orgue à bouche en français. Un instrument traditionnel chinois couramment utilisé dans les opéras en Chine, mais aussi au Japon et en Corée.

Reportage:Malal.S/Gosset.J/Chatel.Xavier

Instrument à vent composé d’une vingtaine de tubes de bois ou de métal, le Sheng a été inventé en Chine il y a trois millénaires. Ancêtre de l’harmonica et de l’accordéon, cet orgue à bouche s’est invité dans les rangs de l’orchestre philarmonique de Strasbourg pour un concert. Dans les mains de l’un de ses virtuoses, le musicien chinois Wu Wei, le sheng prend des sonorités très innatendues. 

Wu Wei, le virtuose du Sheng

Aprés avoir commencé par le violon chinois dés l'âge de 5 ans, Wu Wei s'est mis, dix ans plus tard, au Sheng. Le musicien chinois a su trés vite se faire un nom. Il est aujourdh'ui consideré comme l'un des maîtres du Sheng. Un instrument très difficile à manier.

Le sheng que je possède pèse environ 4 kilos, il est très moderne,  ses 37 tubes ont tous 3 octaves, c’est mon professeur qui l'a conçu il y à trente ans »