L’histoire de Susan Boyle sur les planches

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 28/03/2012 à 14H18
Susan Boyle à Newcastle le 27 mars 2012

Susan Boyle à Newcastle le 27 mars 2012

© Andrew Yates / AFP

Susan Boyle a été ovationnée mardi soir à Newcastle, dans le nord-est de l’Angleterre, lors de la première d’une comédie musicale qui raconte l’histoire de cette presque cinquantenaire écossaise au chômage devenue célèbre grâce à une émission de radio-crochet en 2009

Susan Boyle n’incarne pas son propre rôle, mais elle est intervenue à la fin du show en chantant deux chansons. Relookée par rapport à ses débuts et rayonnante dans une robe rouge, elle a interprété le tube qui a fait d’elle une vedette, « I Dreamed a Dream » devant un public conquis, qui criait « Susan, on t’aime ».

Susan Boyle n’avait pas chanté au Royaume-Uni depuis sa prestation devant le pape lors de sa visite en septembre 2010.

La comédie musicale revient sur le conte de fée de cette fille d'ouvriers élevée dans une famille de dix enfants. Souffre-douleur à l’école en raison d’un léger retard mental, et souffrant d’une grande timidité, elle trouvait dans le chant un refuge.

Il y a trois ans, Susan Boyle était toujours une vieille fille mal fagotée qui vivait avec ses parents dans une petite maison de Blackburn en Ecosse. Elle chantait dans les chorales, les églises et les pubs. Sa vie a basculé quand elle a chanté dans l’émission « Britain’s Got Talent ». Les commentaires ironiques qui l’ont accueillie sur le plateau ont cessé quand elle a commencé à chanter.

Sa version du tube de la comédie musicale « Les Misérables » a conquis le jury de l’émission et le public. L’enregistrement a été vu 500 millions de fois sur YouTube depuis, et elle a sorti trois albumes qui se sont vendus à 16 millions d’exemplaires.

La comédie musicale "I Dreamed a Dream" en tournée mondiale
Elaine Smith, choisie personnellement par Susan Boyle pour incarner son rôle et coauteur du spectacle, explique qu'elle "n'a pas voulu faire une histoire sucrée", reconnaissant que "l'équilibre est délicat entre les moments heureux et ceux de grande émotion".

Susan Boyle a largement participé au show, choisissant les chansons de ses albums et les musiques associées aux moments clés de sa vie, mais elle n'a pas encore eu le courage de le regarder de bout en bout. La chanteuse, qui a fait un séjour en clinique après le choc de son succès, reste fragile.

La comédie musicale « I Dreamed a Dream », à l’affiche une semaine à Newcastle, entame une tournée au Royaume-Uni avant de s’envoler pour l’Europe, le Canada, les USA et l’Australie.