Un festival de jazz dans tous ses éclats à Vaulx-en-velin

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 09/03/2012 à 15H04
Le trompettiste Ambrose Akinmusire à l'affiche du festival A vaulx jazz

Le trompettiste Ambrose Akinmusire à l'affiche du festival A vaulx jazz

© DR/A Vaulx Jazz

Le temps du festival A Vaulx Jazz, la ville de Vaulx-en-Velin se présente comme une banlieue du monde. Basé sur une programmation internationale pointue, l’événement est aussi très ancré dans les quartiers et se fait entendre tous azimuts : cinéma, rencontres, concours, parades et concerts hors les murs. Une vraie fête du jazz !

Une parade a lancé les festivités dans le quartier du Mas du Taureau :

Voici un petit apperçu du programme du festival qui fête ses 25 ans  :

15 mars:
-Anne Ducros, l’une des rares chanteuses au monde à pouvoir se frotter au répertoire d’Ella Fitzgerald.
-Portico Quartet , une intense et envoutante invitation au voyage:


16 mars  – soirée New York
-Ambrose Akinmusire , présenté comme la nouvelle étoile montante de la trompette et salué par les plus grands.
-Le pianiste Jason Moran , pour un concert hommage à son idole Thelonious Monk autour d’un concert mythique de 1959 en utilisant en vidéo de précieuses archives.


17 mars : soirée dédiée aux musiques actuelles organisé en soutien à la salle lyonnaise  Grrrnd Zéro avec notamment konomo n°1


20 mars  sous le signe des trios...


21 mars, soirée Métisse  :
Gilad Atzmon mélange des sonorités orientales, yiddish, jazz et tango. Egalement auteur de livres à succès, il a autrefois joué avec Ian Dury et a été qualifié par Robert Wyatt comme  «  plus grand artiste vivant »
Abraham Inc. avec le clarinettiste new-yorkais David Krakauer et ses mélanges de mélodies d’Europe centrale, de hip-hop et de groove afro-américain :


22 mars: les maitres...
Louis Sclavis qui a multiplié les voyages dans le monde et dans les styles vient en voisin avec le trio Atlas et le percussionniste iranien Keyvan Chemirani .
Marc Ribot ,  l’un des plus grands et plus inventifs guitaristes au monde, il a joué des nombreuses stars du rock et du jazz, il propose cette foi-ci de revisiter les racines du blues :


23 mars: soirée blues avec Sista Monica, Zac Harmon


24 mars: le final...
L’étonnant spectacle du saxophoniste Pierrick Pédron et ses majorettes, avec la complicité de Ludovic Bource, le compositeur oscarisé de la B.O de The Artsit.

La salsa d’Eddie Palmieri pour terminer le festival dans la chaleur et la danse.