Tom Ibarra, 15 ans, le jazz et la guitare dans la peau

Par @Culturebox
Mis à jour le 09/05/2015 à 10H24, publié le 09/05/2015 à 10H07
Un jeune virtuose de 15 ans qui compose ses propres morceaux 

Un jeune virtuose de 15 ans qui compose ses propres morceaux 

© France 3 Culturebox

Avoir 15 ans et sillonner les festivals. Un rêve pour certains, une réalité pour Tom Ibarra. Ce jeune guitariste de jazz a de l’or entre les doigts. La SACEM ne s’y est pas trompée et l’a déjà récompensé deux fois. Pour découvrir son talent et ses compositions, rendez-vous le 9 mai à Saint-Sauveur-de-Bergerac pour le festival le Mai du Jazz.

Si Tom Ibarra affiche à 15 ans une maitrise du jeu de guitare assez impressionnante, il le doit à son talent mais aussi à un grand-père, « Menou », un ancien guitariste de bal autodidacte et perfectionniste. C’est lui qui a transmis le virus de la guitare et du jazz  à Tom en lui donnant de solides bases musicales. Un apprentissage que Tom a parfait à l’école de musique de Trouville et en suivant quelques cours particuliers. Malgré cela, Tom ne connaît pas le solfège : il joue et compose à l’oreille. 

Reportage : S. Wahl / D. Bonnet / S. Plessis
Tom Ibarra avait tout juste 8 ans quand il a commencé à jouer devant un public. Accompagné de ses parents, il s'est produit dans un café de Beauvais (Oise) qui proposait des scènes ouvertes le week-end. A 11 ans, Tom participait au concours SACEM Jeune Talent du Festival Jazz des Puces de Saint-Ouen, remportant le 1er prix en 2013 avec une reprise de "Nivram" des Shadows et "The Chicken" (un titre de Pee Wee Ellis joué par Jaco Pastorius) puis en 2014 avec ses propres compositions, "Mona" et "Rocket". Cette même année, il participait à la Tournée Découverte du Festival Jazz des Puces de Saint-Ouen. Il sera d'ailleurs à l'affiche de l’édition 2015 (du 5 au 8 juin).
Tom Ibarra - Concours Sacem - "The Chicken"

Un CD pour faire découvrir ses compositions


Tom Ibarra compose depuis l’âge de 11 ans. Mais à 15 ans, on n’a pas forcément la patience d’attendre qu’une maison de disques vienne vous chercher. Alors, Tom a pris le taureau par les cornes : via la plateforme de financement participatif Kiss Kiss Bank Bank, il espère collecter 2.000 euros pour sortir un CD quatre titres voire six, si la somme récoltée est plus importante. C’est ce qui s’appelle être motivé. Il y a donc fort à parier que dans les années à venir, Tom Ibarra fasse parler de lui sur la scène jazz. 
Tom Ibarra - Bad Times-Composition