"The Bridge" : Paul Lay, ambassadeur du jazz à bord du Queen Mary 2

Par @Culturebox
Publié le 02/07/2017 à 11H38
Paul Lay 

Paul Lay 

© Capture d'image France 3/Culturebox

Le pianiste Paul Lay a rejoint le Queen Mary 2 pour l’aventure "The Bridge", une transatlantique inédite entre le célèbre paquebot et quatre multicoques géants. L’artiste de jazz, l’un des plus brillants de sa génération, a également composé l’hymne de cette folle course entre l’Europe et les États-Unis. Alors que le paquebot a rejoint samedi le port de New York, retour sur un voyage hors norme.

Le Queen Mary 2 et les quatre trimarans "Ultime" ont pris le départ de cette exceptionnelle transat, entre Saint-Nazaire et New York, le dimanche 25 juin dernier. Le pianiste français Paul Lay fait partie du voyage. Il joue chaque soir pour les nombreux passagers qui participent à cette croisière pas comme les autres.

Reportage France 3 Pays de Loire : E. Duplay / D. Le Mée / F. Olivier
Paul Lay
Des notes de jazz au cœur de l’océan Atlantique. Il est 21h00, les passagers sont sur leur 31 pour assister, comme chaque soir,  aux concerts joués pour l’événement "The Bridge". À 32 ans, Paul Lay, qui a sorti cette année un formidable double album sous forme de diptyque, est l’une des guest-stars. Le lauréat du prix Django Reinhardt 2016, qui distingue le meilleur jazzman de l’année, a établi avec d’autres artistes invités (Natalie Dessay, l’ensemble Matheus…) le programme musical. Une programmation qui rend hommage à un siècle de musiques américaines. Car "The Bridge" n’est pas qu’une simple course de bateaux. La transat s’inscrit dans le cadre des commémorations du centenaire du débarquement des Américains à Saint-Nazaire, lors de la Première Guerre mondiale.

J’ai tout de suite adoré l’esprit. Cet événement est fait pour réunir, pour emmener les gens à collaborer. "The Bridge", qui mêle plein de formes d’expression, se distingue par son esprit d’ouverture. On a rendez-vous avec l’Histoire, avec un grand H, les sciences, la technique, le sport, la musique. Il y a dans ce projet un esprit jazz dans lequel je me reconnais.

Paul Lay
Le Queen Mary 2 entouré des trimarans qui participent à "The Bridge", Saint -Nazaire, le 24 juin 2017 

Le Queen Mary 2 entouré des trimarans qui participent à "The Bridge", Saint -Nazaire, le 24 juin 2017 

© Franck Dubray / Ouest France / MAXPPP

L’étoile montante du jazz français a également signé l’hymne de la course. Un morceau sur un rythme entraînant qui "réveille" chaque soir vers minuit les passagers du Queen Mary 2...


"Alcazar Memories", l'un des deux albums de Paul Lay sortis en février 2017 (Laborie Jazz) :