Sandra Nkake une "Petite mère" au Rhino Jazz Festival

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 20/10/2009 à 12H20
Sandra Nkake une "Petite mère" au Rhino Jazz Festival

Sandra Nkake une "Petite mère" au Rhino Jazz Festival

© Culturebox

Le RhinoJazz  festival 2009 se poursuit dans plusieurs villes de Rhône-Alpes jusqu'au 24 octobre 2009. Dans la jungle des sons, le Rhino guette les jeunes loups du jazz européen. D'un bond, il se déplace aux quatre coins du jazz : Be-bop, swing, hard-bop, ?amenco, spoken-word, jazz-manouche, new-orleans… En 2009, les révélations côtoient les têtes d’affiche et les musiques sans étiquettes. A l'occasion du festival Sandra N'kake rencontre les enfants des classes de la région.

Elle a tout d'une diva soul : la voix envoûtante, la beauté sensuelle, le charisme évident. En quelques années, Sandra Nkaké a réussi à s'imposer doucement mais sûrement en se faisant connaitre sur les scènes underground. Celle qui voulait devenir prof d'anglais pour faire plaisir à sa maman écrit et  compose des chansons. Son dernier album s'intitule " Mansaadi ", littéralement " petite mère " en abo (langue du Sud-Ouest du Cameroun), c'est ainsi que Sandra Nkaké était surnommée par sa maman. Aujourd'hui la petite fille a grandi et c'est elle qui va à la rencontre des enfants. Un très beau retour des choses de la part d'une très grande dame.

"Sandra Nkaké une étoile est née !" sur Culturebox