Portrait : Jordan Wincek, luthier de guitares

Par @Culturebox
Mis à jour le 16/04/2014 à 16H09, publié le 16/04/2014 à 15H52
Jordan Wincek dans son atelier © France 3

Jordan vient de s’installer à Bar-le-Duc (Meuse) comme luthier de guitares avec le statut d’auto-entrepreneur. Un parcours difficile mais qu’il sent porteur de promesses. Ses premiers clients le lui confirment.

Reportage : Cécile Boisson, Laurent  Parisot et Sarah  Billod-Laillet
A un peu plus de vingt ans, Jordan Wincek s’est installé il y a quelques mois à Bar-le-Duc (Meuse) comme luthier de guitares. Après une formation de menuisier- ébéniste chez les compagnons du Tour de France, il a décidé de "tâter" à la lutherie. Sans argent ni expérience autre que celle de sa formation, il achète donc le plan d’une guitare manouche Selmer et comme bois, un vieux bois de lit trouvé chez un ébéniste.
Une formation d'ébèniste © France 3
Sa première guitare réalisée, il va confronter son travail à celui de luthiers de guitares manouches alsaciens. Les critiques ne manquent pas mais le fond est bon, sous entendu, la sonorité, la vraie, est là. Il peut donc persévérer.
Il décide donc de se lancer tout en sachant que le chemin sera long et difficile. Il se donne cinq ans. Pour l’instant, il ne peut se verser aucun salaire. Mais ses premiers clients semblent enchantés de son talent.
100 à 200h de travail pour une guitare © France 3
Une guitare représente de 100 à 200h de travail. Le prix sera donc en conséquence. Mais si les guitaristes s’y retrouvent en jouant sur des instruments de qualité, l’avenir de Jordan sera assuré.