Popa Chubby, un géant du blues en tournée en France

Par @Culturebox Rédacteur en chef adjoint de Culturebox
Publié le 28/10/2015 à 12H46
Popa Chubby à l'Olympia en mars 2015

Popa Chubby à l'Olympia en mars 2015

© SADAKA EDMOND/SIPA

En 25 ans de carrière Popa Chubby est devenu une figure imposante et incontournable de la scène blues. Le guitariste new-yorkais est en tournée en Europe avec 5 dates en France. L'occasion de revisiter avec lui un répertoire très riche, comme il l'a fait dans son dernier album live "Big, Bad and Beautiful". Popa Chubby sera au Cabaret Sauvage à Paris le 1er novembre.

Popa Chubby est un "énorme" artiste. Au sens propre comme au sens figuré. Théodore Horowitz, le gars du Bronx a imposé son physique hors normes sur les scènes du monde entier grâce à un jeu influencé par Hendrix, Page  ou encore Albert King.

Il a su en faire une synthèse new-yorkaise égrenée au fil d'albums devenus incontournables comme "Booty and The Beast" ou "The Good, The Bad and The Chubby".

Mais Popa Chubby fait partie de ses artistes qui donnent leur pleine mesure sur scène. C'est pourquoi il a enregistré de nombreux live dont les inoubliables "One Night Live In New York City" et les superbes "Live at FIP" et "Electric Chubbyland".

Il faudra désormais rajouter ce "Big, Bad and Beatiful Live", enregistré au printemps dernier en France.

Il y passe en revue les grands titres de son répertoire "Working Class Blues", "Angel on My Shoulder" ou "Rock on Blues Man". Et puis il se fait un petit plaisir en rendant hommage aux Stones avec les reprises de "Brown Sugar" et "Wild Horses" qui valent vraiment le détour. Sans oublier le "Love in Vain" de Robert Johnson que les Stones ont marqué de leur empreinte. 
Big, Bad and Beautiful pochette de Popa Chubby © DR


Popa Chubby "Big, Bad and Beautiful Live" chez Harmonia Mundi (17€89)

Les étapes françaises de la tournée de Popa Chubby :
1er novembre: Paris (Le Cabaret Sauvage)
4 novembre : Savigny-le -Temple 'L'empreinte)
5 novembre : Epinal (La Souris Verte)
6 novembre : Nice (Théâtre Lino Ventura)
7 novembre : Dôle (La Commanderie)