Paris en juillet, un rendez-vous attractif pour les amoureux du jazz

Par @Culturebox
Mis à jour le 24/06/2015 à 18H49, publié le 24/06/2015 à 18H30
Un concert sur le parvis de La Défense, lors de l'édition 2012 de La Défense Jazz Festival (27 juin 2012)

Un concert sur le parvis de La Défense, lors de l'édition 2012 de La Défense Jazz Festival (27 juin 2012)

© Lionel Urman / Sipa

En juillet, plusieurs clubs et scènes de la capitale offrent une programmation n'ayant rien à envier aux festivals d'été : New Morning (All Stars), Duc des Lombards (Nous n'irons pas à New York), Sunside (American Jazz Festiv'Halles), sans oublier le Paris Jazz Festival ou le rendez-vous de la Défense. Côté musiques du monde, on suivra Rhizomes et le Black Summer Festival du Cabaret Sauvage.

Le plein de stars au New Morning

Le New Morning propose une affiche de prestige dans le cadre de son festival All Stars (29 juin-1er août) : Ginger Baker, ancien batteur du groupe Cream reconverti dans la fusion et l'afro-jazz (30 juin), Mike Stern, "guitar hero" du jazz-fusion, qui retrouve un vieux complice, Didier Lockwood (8 juillet), le contrebassiste Dave Holland accompagné du saxophoniste Chris Potter (22 juillet), le trompettiste américain Ambrose Akinmusire (10 juillet), le trompettiste sud-africain Hugh Masekela (24 juillet), mais aussi le contrebassiste américain Kyle Eastwood (25 juillet) vont s'y produire, alors que côté brésilien, le New Morning verra le retour d'Ed Motta (6 juillet) et du mandoliniste virtuose Hamilton de Holanda (28 juillet).

Mike Stern et Didier Lockwood réunis sur la scène de Jazz à Vienne en 2011 - Mezzo

Le New Morning offre aussi trois soirées (du 13 au 15 juillet) au trompettiste Roy Hargrove, au centre d'un quintet acoustique, recevant trois invités différents, le beatboxer Sly Johnson, le duo Ibeyi et les chanteuses China Moses et Laetitia Dana.

Jazz et world au Parc Floral, au bord du canal, à La Défense

Depuis le 7 juin, la musique investit chaque week-end des espaces verts au grand air. C'est bien sûr le cas du Paris Jazz Festival au Parc Floral, situé dans le Bois de Vincennes (jusqu'au 26 juillet), pour lequel nous avions interviewé la directrice de la manifestation.

C'est aussi le cas des concerts organisés dans le cadre du festival Rhizomes (27 juin-12 juillet) dans des squares du 18e arrondissement de Paris et sur les canaux du nord-est parisien. La programmation plutôt world music inclut le clarinettiste klezmer Yom, le chanteur Dick Annegarn, le groupe vocal féminin occitan La Mal Coiffée ou le musicien malien Abou Diarra (calendrier détaillé ici).

Toujours dans le domaine des musiques du monde, le 15e Black Summer Festival, organisé par le Cabaret Sauvage, dans le parc de La Villette (2-26 juillet), reçoit notamment le crooner éthiopien Mahmoud Ahmed (23 juillet), le Nigerian Femi Kuti, fils de Fela (10 juillet), le chanteur guinéen Sekouba Bambino (11 juillet), le rappeur brésilien Criolo (17 juillet) et la chanteuse cap-verdienne Mayra Andrade (24 juillet). Pour info, le concert de Black Uhuru est annulé.

La Défense Jazz Festival : le teaser 2015

La Défense Jazz Festival (27 juin-5 juillet) propose de son côté une belle affiche jazz réunissant le guitariste George Benson dans un hommage à Nat King Cole (4 juillet), le saxophoniste Joshua Redman (avec The Bad Plus, 5 juillet), les pianistes Tigran Hamasyan (5 juillet), Shai Maestro (30 juin) ou le guitariste Nguyen Lê (1er juillet). Plus loin de la capitale, mais toujours en Île-de-France, les mélomanes de Seine-et-Marne peuvent se délecter de jazz manouche au Festival Django Reinhardt.

Un coin de New York à Paris

De son côté, le Duc des Lombards réitère son opération au titre éloquent "Nous n'irons pas à New York" (29 juin-29 juillet). Le club s'offre la venue d'un grand nom du jazz, l'excellent pianiste Kenny Barron, en trio (3 juillet). Parmi les brillants représentants de la scène new-yorkaise à lui succéder durant le festival, on signalera la rencontre du trompettiste Tom Harrell et du saxophoniste Mark Turner dans le cadre de leur projet "Trip" (17 et 18 juillet).

Tom Harrell (trompette) et Mark Turner (saxophone) en décembre 2014

Du Jazz américain également au Sunside

Situé également sur la rue des Lombards, le Sunside accueille quant à lui son 24e American Jazz Festiv'Halles (2-23 juillet). La vedette en sera le saxophone, Le festival accueille les Américains Craig Handy (8 juillet), Lew Tabackin (11 juillet), Azar Lawrence (22, 23 juillet), Rick Margitza (24, 25 juillet), le Portoricain Miguel Zenon (9 juillet) et le Français Jean-Philippe Scali, ce dernier jouant au Sunset (24 juillet). Antonio Sanchez, le batteur actuel de Pat Metheny, sera également à l'affiche (18 juillet), alors que le contrebassiste italien Riccardo Del Fra rendra hommage à Chet Baker (28, 29 juillet).