Ola Onabulé le crooner à la voix envoûtante à "Saint Jazz Cap Ferrat"

Par @Culturebox
Mis à jour le 11/08/2017 à 15H54, publié le 11/08/2017 à 15H53
Ola Onabulé à Saint-Jean-Cap-Ferrat

Ola Onabulé à Saint-Jean-Cap-Ferrat

© France 3 / culturebox / capture d'écran

Ola Onabulé, le crooner jazzman qui puise tantôt dans ses racines nigériennes, tantôt dans sa culture européenne. La fusion est celle aussi des registres, jazz, soul et World musique. Son look, sa voix si singulière nous ramènent au meilleur des années 60. Considéré comme l'un des chanteurs les plus talentueux de sa génération, il était sur la scène du festival St Jazz Cap Ferrat, 6ème édition.

C'est sous les pins du Jardin de la Paix, sur la Presqu'Île de Saint-Jean-Cap-Ferrat, qu'est né le festival "Saint Jazz Cap Ferrat" il y a maintenant 6 ans. "Dans ce Jardin de la Paix qui surplombe la Baie des Fossettes, tout évoque la musicalité, la spiritualité, la tranquillité: l'état d'esprit de ce que je pense être le jazz" affirme Jean-François Dieterich, maire de Saint-Jean-Cap-Ferrat. Le showman anglais à la voix inimitable Ola Onabulé était présent mercredi soir. 

Reportage France 3 Côte d'Azur : Brucker Marc / D. Delahaye / J. Juvigny

A la frontière entre deux continents

Ola Onabulé nait en Angleterre, à Londres, mais passe son enfance au Nigéria. Son père, aime reprendre les chansons des grands crooners de son époque. Alors son enfance, il la passe en écoutant Nat King Cole et Frank Sinatra. Bercé par ces chanteurs, il développe un style unique, à la confluence d'influences européennes et africaines. En 2015, il sort son 8ème opus "It's The Peace that Deafens". Universelles, ses chansons évoquent l'amour, la perte, la condition humaine. 

Son talent l'a amené dans les festivals de jazz les plus renommés: Montréal, Istanbul, Edmonton, Vancouver. Il a également multiplié les collaborations, notamment avec la grande Nathalie Cole. 

Le festival "Saint Jazz Cap Ferrat" se poursuit jusqu'au samedi 12 août.