Mountain Men en tournée avec "Black Market Flowers", un nouvel album très rock

Par @Culturebox
Mis à jour le 28/11/2016 à 14H07, publié le 28/11/2016 à 12H15
L'affiche de la tournée "Black Market Flowers" de Mountain Men

L'affiche de la tournée "Black Market Flowers" de Mountain Men

© Echo Productions

Mr Mat et Barefoot Iano, le duo australo-savoyard de Mountain Men s'est adjoint un bassiste, Olivier Mathios de "The Hyènes" et un batteur, Denis Barthe ex-Noir Désir. Ils explorent toujours un blues rock musclé dans lequel l'harmonica joue un rôle de premier plan. Une tournée les conduit actuellement dans de nombreuses villes de France. Ils publient un nouvel album intitulé "Black Market Flowers"

Quand un duo rencontre un autre duo et qu'ils décident de jouer de la musique ensemble, cela donne la nouvelle mouture de "Mountain Men". Au départ ce groupe de blues est constitué du rapprochement improbable d'un chanteur-guitariste savoyard, Mr Matt, et d'un harmoniciste australien, Barefoot Iano. Dans des circonstances bien racontées par les protagonistes dans le reportage ci-dessous, ils s'adjoignent deux compères habitués à travailler ensemble, Denis Barthe, l'ancien batteur de Noir Désir et le bassiste de "The Hyènes", Olivier Mathios. "Les Mountain Men" sont désormais quatre. A l'image des trappeurs des Montagnes Rocheuses à qui le groupe emprunte son nom, leur musique respire l'Amérique des grands espaces, entre rock et blues, ponctuée par le dialogue entre la voix de Mr Matt et l'harmonica de Barefoot Iano, l'Australien au pseudonyme qui fleure bon la tribu native.

Reportage : D. Borrelly / Y. Glo / J. Simon / F. Hubaud

"Black Market Flowers"

En même temps qu'il partent en tournée les "Mountain Men" publient un nouvel album, le premier de leur formation en quatuor. "Black Market Flowers" compte treize morceaux dont deux en français. Si l'harmonica colore toujours la musique d'un blues magnifique, la guitare l'emporte parfois vers des sommets rock assez "Led Zeppelinesque". Quant à la voix de Mr Matt, elle s'échappe à d'autres moments vers des tréfonds où l'on croit apercevoir la silhouette torturée de Tom Waits. Contrairement à de nombreux artistes qui chantent dans les deux langues, les morceaux en français n'ont rien à envier aux autres. Ils sonnent eux-aussi américains, une Amérique cajun ou acadienne du Canada. Cet album, concocté quelque part dans les Alpes possède la force de persuasion des meilleurs blues actuels. Une puissance décuplée, un blues encore plus profond quand le groupe joue sur scène. La liste des scènes où il est programmé jusqu'en avril 2017 sur ce lien.

Le CD "Black Market Flowers"

Le CD "Black Market Flowers"