Mort de Slow Joe, chanteur indien du groupe "Slow Joe & The Ginger Accident"

Par @Culturebox
Mis à jour le 03/05/2016 à 17H54, publié le 03/05/2016 à 17H43
Slow Joe en 2009 aux Transmusicales de Rennes

Slow Joe en 2009 aux Transmusicales de Rennes

© CYRIL FOLLIOT / AFP

Joseph Rocha, plus connu sous son nom de scène "Slow Joe", crooner indien qui a connu un inédit succès public et critique en France avec le groupe Ginger Accident, est mort à Lyon, a-t-on appris le 3 mai auprès de son label Tôt ou Tard.

"Slow Joe s'en est allé. Discrètement, comme il est arrivé. Chez lui, sans bruit, en paix. Près de la place Sathonay (ndlr : la place "branchée" du 1er arrondissement de Lyon). Son coeur l'a enfin libéré. Le repos du guerrier. Bien  mérité", a écrit le co-fondateur du groupe "Slow Joe & The Ginger Accident", Cédric de la Chapelle, sur le site Facebook du groupe. "Il est décédé le 2 mai au soir dans son sommeil à Lyon", a dit un porte-parole du label Tôt ou Tard à l'AFP, confirmant l'information parue sur le site Facebook du groupe.

Un succès inattendu à plus de 60 ans

Né à Bombay en Inde et âgé de 73 ans, selon son site (slow-joe.com), "Slow  Joe" ("Joe le lent"), visage buriné par une vie chaotique, avait connu une trajectoire rocambolesque qui lui avait fait rencontrer un étonnant succès au soir de son existence grâce à son goût du blues et du rock américain et à l'opiniâtreté de Cédric de la Chapelle, un trentenaire lyonnais. En 2007, ils se croisent à Goa (Inde). Cédric de la Chapelle joue quelques accords de guitare ; Joe Rocha, bercé par la musique nord-américaine depuis sa plus tendre enfance, chante.
L'histoire de "Slow Joe & The Ginger Accident"
Une maquette est enregistrée qui finit en 2009 par atterrir sur le bureau du directeur des Trans Musicales, Jean-Louis Brossard. Connu pour ses coups de coeur, le patron du festival rennais décide sur le champ de l'inviter, bien que le groupe n'ait jamais joué une seule note ensemble. Ce sera la révélation de l'édition. 

Le charisme de "Slow Joe", sa voix de crooner, sa dégaine de clochard  céleste et la complicité qui unissait les deux compères séduisent immédiatement  la presse et le public. Le groupe s'est produit en concert en France et dans les pays limitrophes et a enregistré deux albums, "Sunny Side Up" en 2011 et  "Lost for Love" en 2014. La formation était en train de terminer son troisième album "qui sera donc posthume", a précisé Cédric de la Chapelle. "Slow Joe & The Ginger Accident" devait se produire le 7 mai à Lyon.