Mélissa Laveaux et Susan Tedeschi, deux voix en or à l'affiche de Cognac Blues Passion

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 24/07/2009 à 11H07
Mélissa Laveaux et Susan Tedeschi, deux voix en or à l'affiche de Cognac Blues Passion

Mélissa Laveaux et Susan Tedeschi, deux voix en or à l'affiche de Cognac Blues Passion

© Culturebox

Honneur aux femmes au festival Cognac Blues Passion. Le 22 juillet, les voix et les guitares de Susan Tedeschi et de Mélissa Laveaux ont fait vibrer le public de cette 16ème édition.

L'américaine Susan Tedeschi a côtoyé très tôt la scène puisqu'à 5 ans, elle jouait dans une comédie musicale à Broadway ! Mais son univers, c'est  celui du blues, de Mahalia Jackson, de James Brown ou d'Etta James. Pour réaliser son premier disque, elle emprunta 10 000 dollars à son père, enregistra ses chansons en 12 heures, et vendit 20 000 copies, elles même en écumant les festivals. Autant dire que la jeune fille était motivée. Aujourd'hui, elle totalise cinq albums et des premières parties de B.B. King, Bob Dylan, des Rolling Stones. Susan Tedeschi est aussi une très bonne guitariste, ce qui n'est pas rien quand on joue dans la cour du blues.
Sa première guitare, Mélissa Laveaux l'a reçu quant à elle de son père, à l'âge de 13 ans. Elle apprit à en jouer toute seule, développant un jeu très personnel. Dix ans plus tard, à 23 ans, alors qu'elle vient d'obtenir un diplôme en éthique et Société à Ottawa, elle remporte aussi une Bourse de Talents de la Fondation Lagardère et signe avec le Label No Format.  Son premier album officiel, Camphor & Copper, sortira dans la foulée. Officiel car avant cela, cette canadienne d'origine haïtienne avait déjà autoproduit un disque, chanté dans les soirées de son campus et écumé les clubs de son pays.

Bref, qu'elles s'appellent Mélissa ou Susan, les bluesladies savent ce qu'elles veulent et si elles réussissent...c'est parce qu'elles le valent bien !