Martial Solal de retour sur scène à Paris

Par @Culturebox
Publié le 10/12/2015 à 13H49
Martial Solal (au premier plan) et Dave Liebman en répétition à Paris, le 9 décembre 2015

Martial Solal (au premier plan) et Dave Liebman en répétition à Paris, le 9 décembre 2015

© François Guillot / AFP

À 88 ans, le pianiste Martial Solal se produit deux soirées au Sunside à Paris, ce jeudi et vendredi, en duo avec le saxophoniste américain Dave Liebman. Ce retour en club fait figure d'événement pour l'un des grands musiciens de jazz de l'après-guerre, six ans après une série de récitals au Duc des Lombards voisin.

"Je n'ai pas joué en club à Paris depuis 2009, mais il y a quatre ans j'avais joué huit jours au Village Vanguard, le club new-yorkais où tout le monde rêve de jouer, en 2011 à l'occasion d'une tournée aux États-Unis", a précisé à l'AFP Martial Solal dans sa maison de Chatou, près de Paris, où le musicien passe désormais l'essentiel de son temps.

"Jouer en club, plus valorisant que dans les grandes salles"

"Jouer en club, c'est plus valorisant que dans les grandes salles. On a les gens à côté de soi, à deux mètres, et c'est génial d'avoir cette émulation, cette électricité", s'enthousiasme Martial Solal, qui retrouve la scène après une année blanche consécutive à des ennuis de santé.

"La responsabilité est beaucoup plus grande, ils lisent sur notre visage, observent tout ce qu'on peut faire. En plus dans un club, c'est plus tamisé, plus chaleureux."

Martial Solal improvise sur une de ses compositions, "Jazz frit", en 1970


Avec Dave Liebman, une rencontre inédite

Martial Solal dialoguera avec Dave Liebman, un saxophoniste (ténor et soprano) aux chorus lyriques et enflammés, l'un des héritiers de John Coltrane : ces concerts parisiens donnent lieu à une rencontre historique entre deux musiciens qui se connaissent mais joueront ensemble pour la première fois.

Martial Solal dans l'émission "Jazz Session" en juin 1972

Né à Alger le 23 août 1927, Martial Solal s'est installé à Paris en 1950. Il s'est imposé depuis comme un pianiste important du jazz moderne : dix ans en clubs, écriture de concertos ou pour grandes formations, composition de musiques de films dont "A Bout de Souffle" de Jean-Luc Godard, direction de plusieurs big bands (Dodecaband puis Newdecaband).

Quant à Dave Liebman, né à Brooklyn le 4 septembre 1946, il fut le saxophoniste de Miles Davis au début des années soixante-dix. Parmi les nombreuses expériences de ce New-yorkais de 69 ans, le quartet Quest au début des années 80 et l'hommage à Coltrane avec Wayne Shorter sont essentielles.

"La rencontre s'est faite un peu par hasard", raconte Martial Solal. "Jean-Charles Richard, un formidable musicien, saxophoniste émérite qui se trouve être mon beau-fils, travaille avec Liebman depuis longtemps. Il l'a emmené un soir dîner ici, Jean-Charles a lancé l'idée de jouer ensemble, ils ont téléphoné au Sunside et ça s'est arrangé tout de suite."

"Il y aura quelques standards et quatre morceaux originaux", a dévoilé le pianiste ravi de retrouver la scène. "Et je vous prie de croire qu'on va les maltraiter les standards !"

Martial Solal & Dave Liebman en concert à Paris
Jeudi 10 décembre 2015, 19h30 et 21h30
Vendredi 11 décembre, 20h et 22h
Sunside
60, rue des Lombards, Paris 1er
Renseignements et réservations : 01 40 26 46 60