Marciac 2012 : une belle brochette de stars, avec la voix en vedette

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 11/04/2012 à 14H30
Bobby McFerrin à Jazz in Marciac (3 août 2008)

Bobby McFerrin à Jazz in Marciac (3 août 2008)

© Sébastien LAPEYRERE / MAXPPP

Les voix seront les stars de la 35e édition du festival Jazz in Marciac, du 27 juillet au 15 août. Le concert d’ouverture accueillera Melody Gardot et Bobby McFerrin

Il s’agit du premier concert de Melody Gardot à Marciac, tandis que Bobby McFerrin est un habitué. Le virtuose américain de la voix, qui aime généralement se produire en solo, sera accompagné par les Yellowjackets, une formation de jazz fusion.

Le 1er août sera encore dédié la voix, avec Dianne Reeves et Gregory Porter, dont le jazz flirte avec la soul, le gospel et le blues. La grande dame du jazz vocal américain vient à Marciac pour la huitième fois tandis que la révélation de 2011 fera ses débuts au festival.

Dianne Reeves à Marciac en 2011

Dans des registres divers, le monstre Kurt Elling, avec le Barcelona Jazz Orchestra, la plus classique Stacey Kent, la Coréenne Youn Sun Nah avec sa voix parfaite et son univers singulier, défendront également les couleurs du jazz vocal. Sans oublier la chanteuse béninoise Angélique Kidjo et la contrebassiste star Esperanza Spalding, qui chante aussi.

Du côté des pianistes, Harry Connick Jr, qui possède également des talents de crooner, entre jazz et music-hall, Kenny Barron et Mulgrew Miller associés le 10 août, et le Cubain  Roberto Fonseca, seront de la fête.

Deux grands noms du saxophone sont également au programme: Sonny Rollins,  qui appartient à 81 ans à la légende du jazz, et Joshua Redman.

Wynton Marsalis à Marciac en 2010

Les musiques latines ne sont pas oubliées : la soirée du 9 août accueillera deux monstres sacrés de la salsa, le pianiste new-yorkais d’origine portoricaine Eddie Palmieri et le chanteur panaméen Ruben Blades. Ils se produiront tous les deux en big band. La chanteuse cubaine Omara Portuondo sera en concert le 2 août.

John Zorn est devenu l'une des coqueluches du public au festival de Marciac dont il n'a manqué que deux éditions depuis 2005. Il revient le 6 août pour une soirée où ses compositions mêlant jazz contemporain et musiques juives seront interprétées par trois formations différentes.

Enfin, Marciac ne peut se concevoir sans Wynton Marsalis, le parrain du festival, statufié sur une place de la ville. Le trompettiste de la Nouvelle-Orléans se produira deux fois comme d’habitude, dans deux formations différentes.

Ces concerts ont lieu sous le chapiteau de 6000 places dressé dans le stade de rugby. D’autres seront organisés à l’Astrada, une nouvelle salle de 500 places dont la ville s’est dotée il y a deux ans.

Tout le programme sur le site de Jazz in Marciac (35e édition, du 27 juillet au 15 août)