Les "Aïssaouis" ou l'art des maîtres soufis

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 25/06/2009 à 11H45
Les "Aïssaouis" ou l'art des maîtres soufis

Les "Aïssaouis" ou l'art des maîtres soufis

© Culturebox

C'est un peu du mystère de l'Islam qui s'invite ce week-end au festival des 38èmes rugissants à Grenoble...Originaires de Meknès au Maroc, les "Aïssaouis" s'inspirent du Soufisme, l'un des mouvements les plus mystiques de la religion musulmane. Musique et danse sur un rythme effréné confinant à la transe, un spectacle unique pour un dépaysement garanti.


Soufi : n.m. mystique de l'Islam; de souf "laine", à cause du vêtement que portaient ces ascètes. La définition du Petit Robert peine à décrire l'importance et le mystère que revêt ce mouvement de l'Islam né au VIIIe siècle après J.C. A l'origine Mahomet aurait reçu de Dieu, en même temps que le Coran, des révélations ésotériques qui ont servi de base au Soufisme.
Dans ce mouvement qui privilégie l'intériorisation et la contemplation, la recherche de Dieu se fait souvent à travers la danse et la musique. Une approche artistique de la Foi dont l'illustration la plus célèbre reste la Confrérie des Derviches tourneurs.