Le guitariste Jeff Beck en ouverture de la 37e édition de Jazz in Marciac

Par @Culturebox
Publié le 23/04/2014 à 17H43
Le guitariste Jeff Beck © KEVIN WINTER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Jeff Beck, l'un des "guitar hero" de l'histoire du rock, ouvrira le 28 juillet le festival Jazz in Marciac. Une 37e édition du célèbre festival du Gers qui proposera, jusqu'au 17 août, de nombreuses légendes du jazz contemporain et fera la part belle aux vocalistes et aux trompettistes.

L'ouverture du festival Jazz in Marciac revient donc cette année à une star du rock. Une légende.

Jeff Beck, une légende venue du rock...

Ancien guitariste de groupes mythiques (Yarbirds, Beck, Bogert &  Appice...), Jeff Beck, dont le rock est ouvert au blues, au funk et à la fusion avec parfois des accents symphoniques, découvrira Marciac, ce gros bourg du Gers qui se transforme chaque été en l'une des capitales du jazz.
... mais aussi Herbie Hancock avec Wayne Shorter et Chick Corea avec Stanley Clarke

Le lendemain, deux duos de rêve se succèderont sur la scène du chapiteau de 6.000 places, monté le temps du festival sur le terrain de l'équipe de rugby locale.
L'un formé de Herbie Hancock (piano) et Wayne Shorter (saxophones), anciens  complices dans les années 1960 du second quintette de Miles Davis, qui ont  marqué de leur empreinte l'histoire du jazz contemporain. Le second composé du pianiste Chick Corea et de Stanley Clarke à la contrebasse, qui revisiteront des compositions de "Return To Forever", un groupe-phare du jazz-fusion qu'ils  ont animé dans les années 70 et 80.
Une autre légende du jazz sera encore de la fête cette année, le pianiste Ahmad Jamal, un habitué des lieux.  

Vocalistes et trompettistes à l'honneur

Le JIM réserve aussi toujours une place de choix aux vocalistes, qui seront  encore en nombre cette année, de Dee Dee Bridgewater, de retour à Marciac après six ans d'absence, à ses cadets Cécile McLorin, Gregory Porter, Youn Sun Nah, Stacey Kent ou Virginie Téchiney. Les trompettistes seront particulièrement à l'honneur, avec  l'incontournable Wynton Marsalis, parrain du festival, Nicholas Payton et  Christian Scott, tous trois de la Nouvelle-Orléans, ainsi qu'Ibrahim Maalouf. Nicholas Payton interprétera, accompagné par l'Orchestre Instrumental de Gascogne, "Sketches of Spain", l'un des albums historiques de Miles Davis. Ibrahim Malouf jouera au sein d'une formation originale dans laquelle figurent quatre autres trompettistes.

Jimmy Cliff : du reggae pour terminer

Le JIM s'aventure aussi au-delà des frontières strictes du jazz : la soirée du 10 août, avec le pianiste arménien Tigran Hamasyan et le contrebassiste  israélien Avishai Cohen, aura des senteurs orientales, et celle du 12 sera reggae avec Jimmy Cliff.