La Petite Pierre roule pour le jazz

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 16/08/2011 à 10H49
La Petite Pierre roule pour le jazz

La Petite Pierre roule pour le jazz

© Culturebox

En Alsace, le festival de jazz de La Petite Pierre a vécu sa neuvième édition, jusqu'au 15 août 2011. De grands artistes et des révélations estivales étaient au rendez-vous, parmi lesquels Youn Sun Nah, Lucky Peterson, Ahmad Jamal, ou le Trio Rosenberg et Biréli Lagrène.

La Petite-Pierre avait opté pour la prudence. En gardant la mesure, et une jauge raisonnable, elle avait sa solution de repli en cas de mauvais temps : les spectateurs pouvaient passer du ciel étoilé au plafond protecteur du centre culturel. C'est loin d'être le cas pour tous les rendez-vous estivaux, et force est de constater qu'en même temps que les festivals d'été se multiplient et prennent leur essor, le temps devient de plus en plus capricieux et chaotique. Ces mois de juillet et d'août 2011 en sont la preuve : pas une semaine sans un changement de temps radical, et ce dans toutes les régions de France. Conséquence : des terrains boueux, des annulations de dernière minute, des patrons de festivals rongés par l'angoisse, et des spectateurs frileux : la sortie et le trajet valaient-ils le coup devant tant d'incertitude ? Après quelques premiers déboires l'an dernier, certains événements ont opté pour le chapiteau, mais c'est un investissement lourd que beaucoup de festivals ne peuvent assumer. Reste à adoucir les cieux, en fredonnant pourquoi pas "La pluie fait des claquettes" de Nougaro...

A voir aussi sur Culturebox, d'autres vidéos sur les festivals de l'été 2011