La 35me édition de Jazz in Marciac met la voix à l'honneur

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 25/07/2012 à 09H41
Esperanza Spalding

Esperanza Spalding

© Brian Rasic/Sipa

Du 27 juillet au 15 août, le festival rassemble les grands de la planète jazz, dans ce village enclavé du Gers, avec pour thème de prédilection cette année, le plus ancien des instruments et le plus difficile à maîtriser, la voix. , Marciac accueille une "édition que nous avons particulièrement fignolée", explique Jean-Louis Guilhaumon, directeur et l'un des fondateurs de ce festival né en 1978 sous la houlette d'amateurs désireux d'organiser une "soirée jazz".

Deux Victoires du jazz pour "l'artiste ou la formation de l'année" et "la révélation de l'année" seront décernés jeudi 
Ces Victoires présenteront 6 groupes dont 5 en compétition lors d'un concert gratuit, retransmis sur France 3 les 13 et 20 octobre.

Des plus grands aux jeunes talents : Melody Gardot, Bobby McFerrin, Eric Bibb...
"Les plus grands seront à Marciac, de même que de jeunes talents que nous voulons montrer pour la première fois, voire remontrer", précise Guilhaumon. Le public pourra écouter Melody Gardot, chanteuse souvent comparée à Norah Jones et à Diana Krall pour l'éclectisme de son inspiration, Bobby McFerrin, l'homme des prouesses vocales, la chanteuse et bassiste Esperanza Spalding, Eric Bibb, chanteur de blues matiné de gospel et de soul ou Keith B. Brown, un bluesman considéré comme l'un des meilleurs de sa génération.

Egalement sur scène, la chanteuse coréenne Youn Sun Nah, Dianne Reeves à l'impressionnante tessiture et Harry Connick Jr, chanteur mais aussi pianiste, compositeur et chef d'orchestre.

Melody Gardot le 17 juillet 2009 à Montreux, en Suisse

Melody Gardot le 17 juillet 2009 à Montreux, en Suisse

© Fabrice Coffrini / AFP
La Swing Symphony le 1er août 
Autre "thématique forte", les rencontres entre musiciens et grands ensembles. Le 31 juillet, Wynton Marsalis, un habitué du festival dont il est le président d'honneur, et son Lincoln Center, la formation qu'il dirige depuis plus de 20 ans, seront associés avec l'orchestre du Capitole de Toulouse dirigé par Wayne Marshal, pour un projet original, la Swing Symphony. Le 1er août, c'est Dianne Reeves qui sera accompagnée de l'Orchestre national de Bordeaux Aquitaine.

Sonny Rollins, légende vivante du jazz le 29 juillet 
A noter aussi la présence du charismatique Sonny Rollins le 29 juillet (sa dernière date de concert cet été en France), et la "rare présence" de Ruben Blades, figure éminente de la nouvelle salsa et acteur.

Sonny Rollins

Sonny Rollins

© Rick Diamond/Getty Images/AFP

Le programme, qui se déroulera sous le chapiteau de 5.000 places installé sur le stade de rugby mais aussi dans la nouvelle salle de spectacles l'Astrada, "devrait séduire par son éclectisme", résume Jean-Louis Guilhaumon. "Il y en aura pour tous les goûts", ajoute-t-il, rappelant que le festival off, sur la place du village, permet aussi aux festivaliers d'écouter de la musique de 11H à 20H "sans bourse délier".

Jazz in Marciac, devenu l'un des rendez-vous les plus courus des mélomanes d'Europe, voire du monde entier, attire 225.000 visiteurs, dont 48.000 spectateurs payants, dans un village reculé de Gascogne de 1.350 habitants. "C'est au milieu de nulle part", concède le directeur du festival, également maire PS du village et vice-président de la Région. Mais, juge-t-il, plutôt qu'un "handicap, l'enclavement est devenu un élément de rareté. Les gens viennent car ils apprécient la qualité du site, ce qui est extraordinaire dans cette période où l'on recherche plutôt la facilité".

Revoir L'édition 2011 de Jazz in Marciac