Kenny Wheeler : un concert exceptionnel pour lui rendre hommage, lundi à Paris

Par @annieyanbekian Journaliste, responsable de la rubrique Jazz-Musiques du Monde de Culturebox
Publié le 05/12/2014 à 18H45
Kenny Wheeler

Kenny Wheeler

© Christian Ducasse

Kenny Wheeler s'est éteint le 18 septembre à Londres. Pour lui rendre hommage et pour soutenir Doreen, sa veuve, un concert a lieu lundi soir au New Morning à l'initiative du chanteur Thierry Peala. De nombreux artistes seront présents parmi lesquels Norma Winstone, mais aussi Henri Texier, Riccardo Del Fra, Aldo Romano, Francesco Bearzatti, Airelle Besson, Franck Tortiller, Bruno Angelini...

Natif de Toronto (le 14 janvier 1930), compositeur, arrangeur, joueur de trompette mais aussi de bugle ou de cornet, Kenny Wheeler a mené une carrière riche, foisonnante, brillante, après avoir posé ses valises à Londres en 1952.

La disparition de cet homme adorable, doté d'un implacable sens de l'humour, a provoqué une grande émotion auprès de tous ceux qui l'ont côtoyé et qui ont travaillé avec lui, en particulier dans le monde du jazz. C'est bien sûr le cas de la chanteuse Norma Winstone, sa complice au sein du trio Azimuth, et de tant d'autres, outre-Manche et outre-Atlantique. Norma Winstone sera présente lundi soir.
Kenny Wheeler et Norma Winstone : "Consolation", extrait de l'album "Music for large & small ensembles" (1990)
Du côté des jazzmen de l'Hexagone, Kenny Wheeler avait joué avec le contrebassiste Henri Texier, entre autres. Il participera également au concert du New Morning. Mais son ami français le plus dévoué était le chanteur Thierry Peala. Il ne rate jamais une occasion de jouer - et d'enseigner - sa musique, comme peuvent en témoigner les élèves de ses stages et ateliers de jazz vocal.

Pour soutenir Doreen Wheeler
Dans les jours qui ont suivi la disparition de Kenny Wheeler, un premier concert-hommage a été organisé à Londres. Il s'agissait non seulement de célébrer le musicien, mais aussi et surtout de soutenir financièrement son épouse, Doreen Wheeler, elle-même très malade.

Pour Thierry Peala, une soirée équivalente s'imposait à Paris. Il l'a donc organisée avec le New Morning. Les enfants de Kenny Wheeler, Mark et Louann, seront présents. Au moins 22 artistes participeront à l'hommage. "Tout le monde vient bénévolement, même de loin, pour ce concert un peu spécial", souligne Thierry Peala.
Thierry Peala (voix) / Kenny Wheeler (piano, trompette, voix finale) : "It's only a dream"
"Cette soirée exceptionnelle sera marquée par la présence et la complicité de merveilleux musiciens, certains longtemps compagnons de route de Kenny, ou d'autres qu'il a directement inspirés, et qui ont tous accepté de venir lui rendre hommage à leur façon... L'occasion de redécouvrir la poésie de la musique de Kenny Wheeler, alliant, comme il aimait le faire, les petites formes en trio, jusqu'au big band..." Cette indication de Thierry Peala donne une idée de la configuration de cette soirée-hommage qui s'annonce intense et forcément émouvante.

"Tribute à Kenny Wheeler"
Lundi 8 décembre 2014, 20H30, au New Morning
7-9, rue des Petites-Écuries, Paris 10e
Tarif : 15 euros (billets à retirer sur place le soir du concert)
La recette du concert sera intégralement reversée à l'association "Friends of Kenny Wheeler" en soutien à Doreen Wheeler.

Norma Winstone : voix
Henri Texier : contrebasse
Thierry Peala : voix
Riccardo del Fra : contrebasse
Michel Benita : contrebasse
Aldo Romano : batterie
Christophe Marguet : batterie
Francesco Bearzatti : saxophone, clarinette
Louis Moutin : batterie
Bruno Angelini : piano
Geoffroy Tamisier : trompette
Yoann Loustalot : trompette
Georgui Kornasov : trombone
Thomas Mayade : trompette
Édouard Ferlet : piano
Matyas Szandaï : contrebasse
Franck Tortillier : vibraphone
Sebastien Texier : saxophone
Steve Argüelles : batterie
Airelle Besson : trompette
Federico Casagrande : guitare
Carine Bonnefoy : piano
Kenny Wheeler - affiche tribute 081214 © photo Christian Ducasse