L'étoile montante du piano jazz à la française sort un album empreint de mélancolie et de finesse.

Avec "Feathers", le jeune pianiste français très influencé par ses passages à New York et à Paris, propose une musique dense et sensible, sophistiquée parfois, et qui ne renie pas la formation classique de son interprète.

Issu d'une lignée prestigieuse de musiciens, les Casadesus, Thomas Enhco est né à Paris le 29 septembre 1988. Initié dès son plus jeune âge au jazz et à la musique classique, il commence par le violon à l'âge de trois ans, pour découvrir (et ne plus lâcher) le piano quelques années plus tard. À dix ans il fait ses début à Jazz à Juan, entre au Conservatoire national supérieur de musique à quinze ans, d'où il se fait renvoyé, faute de s'être présenté à un examen, à la place duquel il avait privilégié une tournée.
En 2006, il enregistre son premier album, retourne en studio en 2012 pour "Fireflies" et emporte la Victoire du Jazz catégorie Révélation l'année suivante.

Thomas Enhco interprète "Watching You Sleep" à la Matinale de france Musique 


Je me suis rendu compte de la chance que j’avais, en tant que musicien et compositeur, de pouvoir transformer des sentiments en quelque chose pour les sublimer, leur donner une autre forme, les rendre un peu universels. Pour moi ça raconte quelque chose de personnel, mais finalement, c’est de la musique. Chaque personne qui va l’écouter va ressentir des choses différentes qui feront écho à des souvenirs, des projections, des fantasmes. De mon côté, j'ai considéré cet album comme une sorte de garant de cette mémoire, tout en étant un peu romancé car il n’est pas uniquement autobiographique. Pour tout vous dire, j’ai failli l'appeler «Catharsis». J'avais vraiment le sentiment de faire une sorte de catharsis, de purge de quelque chose.

Thomas Enhco dans une interview pour Culturebox

 


 

Distribution

  • Date 07 mai 2016
  • Durée 43min
  • Production Sombrero & Co
  • Thomas Enhco piano