Le saxophoniste touche-à-tout défend avec son nouveau tentet l'album haut en couleurs "Groove Retrievers".

Ancien sideman du contrebassiste Henri Texier et de la chanteuse Abbey Lincoln, Julien Lourau revient sur la scène du festival normand avec un projet groovy et métissé.

Julien Lourau est le fils du sociologue René Lourau. Il commence son apprentissage du saxophone à l'âge de 11 ans. Il crée son premier groupe, Trash Corporation, avec d'autres musiciens rencontrés à Paris à la fin des années 1980 : Bojan Zulfikarpasic (aka Bojan Z), Magic Malik Mezzadri et Noël Akchoté. Le groupe se défait et Julien Lourau monte le Groove Gang, formation qui le rendra célèbre et lui ouvrira les portes d'une brillante carrière solo, au cours de laquelle il retrouve régulièrement son complice Bojan Z.

Julien Lourau et Bojan Z interprètent "Seeds" au live de la matinale de France Musique

 

On retrouve des morceaux écrits par Bojan Z, de véritables standards. Ici, tout respire les multiples parfums d’un métissage insolent et libertaire. Ici, la mélancolie a l’accent méditerranéen. On y aime les sons baroques, chargés, triturés. Il suffit de sentir le swing qui sous-tend chaque morceau. Il suffit d’écouter les couleurs si bleues de « Fuzzlija ». Et l’introduction de « Roumgrois » nous transporte dans un bouge néo-orléanais, où quelques édentés jouent du couteau sur un air de piano mécanique…

Citizen Jazz (lire la critique sur citizenjazz.com)

 


Distribution

  • Date 07 mai 2016
  • Durée 1h 45min
  • Production Sombrero et Cie
  • Artiste Julien Lourau
  • Groupe The Groove Retrievers
  • Invitée : Mélissa Laveaux chant
  • Felipe Cabrera basse
  • Martijn Vink batterie
  • Robert Mitchell piano
  • Sebastien Quezada et Inor Sotolongo percussions cubaines
  • Antoine Berjeaut trompette
  • Mathilda Haynes guitare
  • Jaffer Youssef violon
  • Céline Bonacina saxophone baryton
A lire aussi