Jazz sous les Pommiers

du 20 au 27 mai 2017

Jazz sous les Pommiers : entre têtes d'affiche, créations et commémoration

Par @Culturebox
Mis à jour le 26/05/2014 à 22H31, publié le 22/05/2014 à 15H31
Diana Reeves au programme de Jazz sous les pommiers 2014

Diana Reeves au programme de Jazz sous les pommiers 2014

© JEFF PACHOUD / AFP

Entre têtes d'affiche internationales (Michel Camilo, Dianne Reeves, Brad Mehldau...), forces vives du jazz français (Thomas de Pourquery, Laurent De Wilde, Médéric Collignon, Cécile McLorin Salvant...), créations et commémoration, Jazz sous les Pommiers a commencé samedi et met en ébullition la petite ville de Coutances (Manche) jusqu'au 31 mai. Un Festival à suivre en direct sur Culturebox.

Retrouvez les tous les concerts en direct sur Culturebox de Jazz sous les pommiers 

La chanteuse franco-américaine Cécile McLorin Salvant, 24 ans, a ouvert le bal samedi après-midi (à voir sur Culturebox). Au rang des têtes d'affiche, le pianiste d'origine dominicaine Michel Camilo se produisait le même jour en duo avec le guitariste flamenco Tomatito.
Denis Le Bas, le directeur du festival, applique encore cette année la recette qui a fait son succès : un savant dosage de grands noms du jazz, de musiciens prometteurs, de solistes confirmés, une place importante accordée à la scène française, un esprit d'ouverture assez large, afin de satisfaire un large public d'initiés et non-initiés.
Un pianiste originaire des Caraïbes, le Jamaicain Monty Alexander, joue le 28 son jazz au fort accent reggae. La chanteuse Dianne Reeves est à l'affiche le 29, avec son jazz sous influence soul et brésilienne.

Dr John, pianiste et chanteur légendaire de la Nouvelle-Orléans, entre funk et rock, débarque pour la première fois à Coutances le 27. Le trompettiste norvégien Mathias Eick ou le pianiste Thomas Enhco font, eux, partie des étoiles montantes. Laurent De Wilde, le trio "BFG" formé d'Emmanuel Bex, l'enfant du pays, Simon Goubert et Glenn Ferris, Jean-Paul Celea pour son hommage à Ornette Coleman, le contrebassiste Didier Levallet, sont quelques-uns des chefs de file du jazz hexagonal au programme de cette 33e édition, sans oublier le duo formé par Vincent Peirani et Émile Parisien. Souhaitons que l'accordéoniste, qui souffre de douleurs au bras droit, soit d'attaque d'ici au 30 mai.

Le 70e anniversaire du débarquement à l'heure du jazz

Jazz sous les Pommiers s'associe en outre aux commémorations du 70e anniversaire du débarquement, avec un clin d'oeil appuyé au jazz des années 40 avec notamment, en tout début de festival samedi après-midi, le "Normandie Sextet 44". Le pianiste américain Bill Carrothers, déjà auteur d'albums dédiés à la Guerre de Sécession et à la Première Guerre mondiale, présente le 29 mai "D-Day", une commande du festival pour quintette et cent-vingt jeunes choristes des deux côtés de l'Atlantique.

"Nous avons décidé de nous associer à ces commémorations, parce que c'est un événement extrêmement important de notre histoire, tout particulièrement dans notre région, et que nos calendriers étaient extrêmement proches", a déclaré à l'AFP Denis Le Bas. "(Après le débarquement) le jazz américain débarque de manière plus visible en France et surtout en province", rappelle-t-il.

"La matière musicale de cette époque, avec le swing, l'apogée des grands orchestres, les débuts du be-bop, Django..., est riche et méritait un coup de projecteur, ce que nous avons fait à cette occasion, même si ce n'est pas la ligne musicale habituelle du festival."

Les artistes eux aussi se sentent concernés par ces commémorations, Cécile Mc Lorin Salvant a ainsi visité le musée Quesnel-Morinière de Coutances qui expose actuellement des oeuvres liées aux deux guerres mondiales.

Reportage : P.Vannier / J-M.Guillaud / C.Pasquier / F.Hauville
La fanfare géante de Thomas De Pourquery

Jazz à Coutances possède aussi un musicien en résidence, actuellement Thomas De Pourquery : parmi les projets que le saxophoniste-chanteur sortira de sa manche pour sa dernière année de contrat figure la "Méga-Soufflerie", où son groupe The Endless Summer sera porté par une fanfare géante composée de musiciens amateurs de la région, mais aussi son album dédié à Sun Ra avec son groupe formé pour l'occasion, Supersonic.

Autre "première" à l'affiche, "Nouvelle Vague", une relecture de musiques de films par le quartet de Stefan Kerecki, avec au générique la voix lumineuse de Jeanne Added. Le festival ouvre aussi ses portes aux musiques du monde : la chanteuse espagnole Silvia Pérez Cruz, le guitariste mauritanien Bombino et son blues touareg, la chanteuse et joueuse de sitar Anoushka Shankar.

> Festival Jazz sous les pommiers, du 24 au 31 mai à Coutances